Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Salaires

Ségur de la santé : « primes aléatoires » pour la filière sociale et médico-sociale

Publié le 07/04/2022 • Par Solange de Fréminville • dans : A la une emploi, A la Une RH, A la Une santé social, Actu Emploi, Actu expert santé social, France, Toute l'actu RH

fullempty - stock.adobe.com
Le 6 avril, le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale a examiné la transposition des mesures du Ségur de la santé pour une partie des agents territoriaux de la filière sociale et médico-sociale. « Des primes aléatoires », ont contesté les syndicats, tandis que des élus ont protesté contre « l’absence de concertation ».

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Incompréhension et mécontentement. Le principal train de mesures transposant le « Ségur de la santé » dans les filières sociale et médico-sociale de la territoriale a été la cible d’un feu nourri de critiques lors de la séance du Conseil supérieur de la fonction  publique territoriale (CSFPT) du 6 avril. « Il s’agit de primes, alors qu’on attendait des compléments de traitement indiciaire, et elles sont au bon vouloir de l’employeur, donc aléatoires », proteste Salima Guédouar, animatrice de la délégation CGT au CSFPT.

La déception est largement partagée. « Ces mesures ne sont pas obligatoires et elles n’ont pas de portée générale, alors que c’était l’engagement pris lors de la conférence des métiers de l’accompagnement social et médico-social du 18 février », déplore ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

2 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Data visualisation, les agents véritables acteurs de la transformation

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ségur de la santé : « primes aléatoires » pour la filière sociale et médico-sociale

Votre e-mail ne sera pas publié

DANY

08/04/2022 01h24

Les infirmiers en santé au travail des cdg départementaux sont largement oublié pourtant acteur de la filière médico-sociale et oeuvrant tous les jours pour assurer le bien être physique et mentale des agents au travail et éviter toute altération de leur santé…

Moi

09/04/2022 02h24

Les agents de soins ou garde malade au plus près des résidents et embauché dans le médicaux sociaux rien pour eux ??? C’est étonnant.
Déçu de faire partie de ces personnes qui n’ont pas droit aussi à la segur .

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement