Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Prévention

Une formation en réalité virtuelle aux gestes de premiers secours

Publié le 28/04/2022 • Par Monique Clemens • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu expert santé social, Actu experts prévention sécurité, France, Innovations et Territoires, Métier et carrière santé social

start up DUNSEULGESTE
Olivier La Combe
Former les agents en une heure aux gestes de premiers secours grâce à la réalité virtuelle pour répondre à la circulaire interministérielle d’octobre 2018. Telle est la promesse de la start-up D’un seul geste. Mais attention au risque de laisser de côté les réfractaires au numérique.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

En France, où 50 000 arrêts cardiaques sont recensés par an, le taux de survie n’est que de 5 %, contre 40 % en Norvège. Seuls 20 % des Français sont formés aux gestes de premiers secours, alors que 95 % des ­Norvégiens ont été sensibilisés à la pratique du massage cardiaque et à l’utilisation du défibrillateur. Avec un taux de formation de 80 %, 20 000 vies pourraient être sauvées, estime-t-on. D’où la circulaire interministérielle du 2 octobre 2018 relative à la généralisation, auprès des agents publics, des forma­tions aux gestes de premiers secours.

« On n’y est pas, mais la circulaire a donné un élan », constate Emmanuel Bourcet, directeur général de la start-up D’un seul geste, qui propose une formation doublement innovante : un format d’une heure, en individuel, et le recours à la réalité virtuelle. Et la possibilité d’une formation en e-learning pour maintenir les compétences.

Les sens et l’émotion mobilisés

Concrètement, l’agent passe une heure avec un formateur qui le guide dans l’expérience proposée : une mise en situation de secours amenée par un casque de réalité virtuelle, avec images et sons, et un massage cardiaque à réaliser sur un mannequin bien réel, lui. « La réalité virtuelle permet de faire vivre une situation au plus proche du réel et ­mobilise les sens et l’émotion, et le microchoc émotionnel ressenti s’ancre dans la mémoire plus longtemps », ajoute Emmanuel Bourcet.

La formation a reçu l’agrément du ministère de l’Intérieur. La métropole du Grand Paris, les agents de la ­direction achats de l’Etat, à Bercy, l’université ­Grenoble Alpes, les villes de Suresnes, Neuilly-sur-Seine, Saint-Egrève ou Bar-le-Duc l’ont déjà sollicitée.

Au rythme de « Staying Alive »

Conseiller en prévention de la ville de Bar-le-Duc (14 600 hab., Meuse), dont les ressources sont mutualisées avec celles de la communauté d’agglomération et du centre intercommunal d’action sociale (550 agents au total), Thomas Guicheteau a été séduit par l’expérience, l’aspect condensé de la formation… et le massage cardiaque au rythme de « Staying Alive », des Bee Gees ! La mairie a ­choisi l’abonnement avec transfert de compétences à un formateur interne – une alternative à la formule tout compris, pour laquelle la start-up s’appuie sur une quarantaine de formateurs indépendants répartis dans l’Hexagone. « Pédagogiquement, la formule me convient. C’est très réaliste par rapport à une formation classique, cela donne l’impression d’un jeu vidéo, mais c’est sérieux », estime-t-il.

En 2021, une centaine d’agents de Bar-le-Duc ont été formés, dont 30 lors de la journée test, et 70 de plus étaient inscrits au planning pour janvier et février 2022. « On monte en puissance, les agents en parlent et donnent envie aux autres de se former », apprécie Marie-Josée Hornberger­, élue déléguée aux RH.

Contact : Emmanuel Bourcet, directeur général, 06.62.01.09.34, hello@dunseulgeste.fr

« Des sessions adaptées à des agendas contraints »

Alexis Hluszko, directeur des ressources humaines et des moyens de la métropole du Grand Paris (1)

« Dans le cadre de l’obligation de formation aux premiers secours, nous avions besoin d’un vecteur adapté à nos contraintes et l’offre en réalité virtuelle de D’un seul geste permet une réponse dans un calendrier maîtrisé. Le binôme “formateur - réalité augmentée” met en confiance et accélère l’assimilation des gestes et la gestion de réflexes de crise. Nous avons pu former 85 % de la centaine d’agents en quelques semaines et souhaitons rendre pérenne ce dispositif. Les sessions sont adaptées à des agendas contraints et la mise en situation, avec l’intelligence artificielle, permet de marquer les esprits et d’ancrer les réflexes. Les acquis sont confortés avec des rappels de contenus reçus ultérieurement par email. Une évaluation a montré que la formation avait été très appréciée. »

Notes

Note 01 131 communes, 7,08 millions d’hab. Retour au texte

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Une formation en réalité virtuelle aux gestes de premiers secours

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement