Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Eau-Biodiversité-Climat

Politique de l’eau : ce qu’il faut changer (ou pas) dans le modèle actuel

Publié le 06/04/2022 • Par Arnaud Garrigues • dans : A la une, actus experts technique, France

une-eau-assainissement
Taffi-Fotolia
Si le modèle français de l'eau est souvent cité en référence, il s'appuie sur un cadre ancien et a été quelque peu malmené ces derniers temps. Faut-il donc le redéfinir, le revoir à la marge et, au final, que faut-il garder ou changer ? Le Cercle français de l'eau a lancé un cycle de conférences sur la nécessité de faire une nouvelle loi sur l'eau.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

“Faut-il une nouvelle loi sur l’eau ? “ L’intitulé du colloque du Cercle français de l’eau (CFE) était alléchant. Mais autant mettre fin dès maintenant à tout suspense : la quasi-unanimité des intervenants (élus locaux, parlementaires, experts, etc.) ont balayé la nécessité d’une nouvelle loi.
En revanche, il a été question des points forts et faibles de la politique de l’eau et de ses outils actuels. Et donc de ce qu’il fallait faire évoluer. En voici les principaux enseignements.

Conserver les agences de l’eau

Tous les intervenants ont été d’accord pour saluer le modèle français de l’eau, créé par les deux lois sur l’eau de 1964 et 1992 (aucune référence par contre à la loi sur l’eau et les milieux aquatiques de 2006). “Ce modèle fait école dans le monde, et il n’y a que nous pour ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Politique de l’eau : ce qu’il faut changer (ou pas) dans le modèle actuel

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement