Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Salaires

Le département de la Nièvre budgète 500 000 euros pour le « dégel » du point d’indice

Publié le 01/04/2022 • Par Alexandra Caccivio • dans : Actualité Club finances, France, Toute l'actu RH

euro-argent-calculette
WerbeFabrik / Pixabay PublicDomain
Le gouvernement a annoncé un dégel du point d’indice d’ici à l’été. Le conseil départemental de la Nièvre souhaite mettre en œuvre la mesure sans attendre en revalorisant les bas salaires. Il a adopté un plan « pouvoir d’achat » doté, au total, de 3,4 millions d’euros.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

500 000 euros : c’est le montant que le conseil départemental de la Nièvre prévoit pour le « dégel » du point d’indice pour ses agents qu’il veut appliquer sans attendre. Le dégel du point d’indice, annoncé par Amélie de Montchalin le 14 mars dernier, n’est pas censé intervenir avant l’été si Emmanuel Macron est réélu. « D’une certaine manière, nous anticipons (la) réélection » d’Emmanuel Macron « mais, s’il n’est pas réélu, on le fera quand même, si on trouve le bon véhicule juridique », indique Fabien Bazin, président (PS) du conseil départemental. Son objectif : revaloriser la rémunération des agents d’ici à début mai.

Le budget, 500 000 euros, correspond à l’équivalent d’une augmentation de 1 % du point d’indice. « On imagine mal que le dégel aille bien au-delà du pour ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Data visualisation, les agents véritables acteurs de la transformation

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le département de la Nièvre budgète 500 000 euros pour le « dégel » du point d’indice

Votre e-mail ne sera pas publié

GROUCHO

04/04/2022 09h30

1 % de plus… seulement!
Après plus de vingt ans de stagnation de la valeur du point, si l’Etat ne concède que 1 % d’augmentation, il ne faudra pas s’étonner que les agents perdent leur motivation. Ce qui est singulier, c’est que les élus, tous comme un seul homme, ne ratent jamais les louanges qu’ils ont auprès de leur personnel.

Mais de là à revoir la valeur du point d’indice pour maintenir le pouvoir d’achat des agents, il y a un pas infranchissable. Ce qui est encore plus intolérable est que ce mêmes élus s’élèvent contre les « patrons » qui adoptent des mesures similaires aux leurs, ce qu’ils trouvent inqualifiable.

Une de meilleures amies me disait récemment qu’un ingénieur fraichement diplômé démarrait sa carrière (au moins dans son entreprise) à 40.000 €, montant qui fait rêver pas mal de cadres de la fonction publique.
Après, on s’étonne que les esprits les plus brillants ne veulent entrer dans la fonction publique.

Mais au fait ces mêmes élus, combien perçoivent-ils?
Mes dernières lectures m’amènent à dire que certains perçoivent jusqu’à un peu moins de 100.000 € d’indemnités, j’oubliais, sans les retraites!

Je me demande ce qui diraient les élus dont je viens de citer les indemnités si demain ils percevaient le solde moyen d’un cadre!

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement