Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • « Dans les quartiers, les acteurs associatifs prennent des risques et allient leurs compétences »

Politique de la ville

« Dans les quartiers, les acteurs associatifs prennent des risques et allient leurs compétences »

Publié le 01/04/2022 • Par Véronique Vigne-Lepage • dans : France

DESJONQUERES-THIBAULT
T. D.
Pour Thibaut Desjonquères, directeur associé du groupe Pluricité et enseignant au master « Stratégies territoriales et urbaines » de Sciences Po, les prochains contrats de ville devraient soutenir de manière durable l’accompagnement de proximité.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Comment analysez-vous le retour de l’humain dans la politique de la ville ?

Dans les quartiers paupérisés, un accompagnement de proximité s’est toujours imposé. Mais pendant longtemps, ces forces de terrain ont été disparates et faibles, reléguées à de petits contrats précaires, alors que davantage de moyens étaient mis sur la rénovation urbaine.

Aujourd’hui, avec les difficultés qui s’accroissent et s’enkystent, avec le tout-numérique qui replace au centre l’accès aux droits, il y a un gros retour en grâce du terrain : les équipes d’ingénierie ont toujours étés présentes, mais on a pris conscience qu’il faut être davantage sur l’action. On voit aussi apparaître de nouveaux acteurs, s’associant les uns aux autres et inscrits dans des logiques de projet, avec de nouvelles formes d’action basées sur la confiance, l’engagement et une posture pédagogique différente.

Comment ces nouveaux acteurs et modes d’action ont-ils émergé ?

Les institutions ont demandé que l’approche soit renouvelée, aille chercher les « invisibles ». Mais les acteurs associatifs ont eux-mêmes pris des risques en ce sens : observant « qu’aller vers » ne suffit plus et que seul, chacun ne peut rien, ils ont allié leurs compétences. Les résultats montrent qu’ils touchent des habitants qu’on n’atteignait pas auparavant.

Ces réponses en consortium ont été poussées par les contrats de ville : une mission locale travaille avec les éducateurs de prévention, une structure d’insertion avec un service municipal des sports, un acteur socioculturel avec des médiateurs numériques… Jusque-là, tous intervenaient en silos, alors qu’aujourd’hui, une approche intégrée se développe, favorisant une continuité des parcours.

Cette évolution est-elle acquise ?

Non, la bataille de la proximité n’est pas gagnée. Les financements n’étant pas structurants, ils ne permettent pas de pérenniser les interventions, ce qui les fragilisent. Les appels à projets permettent d’expérimenter, mais il est terrible, pour une association qui a testé des choses avec succès, d’apprendre qu’on n’ira pas plus loin.

Dans la prochaine génération de contrats de ville, il faut ancrer dans le marbre ce soutien à la proximité. D’abord en évaluant, car si on ne le fait pas à l’issue d’une expérimentation, son essaimage est moins solide. Ensuite, en valorisant et en solidifiant les pépites. En clair, continuer à prévoir des fonds d’innovation, tout en faisant évoluer le droit commun. C’est ça le rôle des contrats de ville.

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Dans les quartiers, les acteurs associatifs prennent des risques et allient leurs compétences »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement