Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Éducation et vie scolaire

Périscolaire

Le contrat d’engagement éducatif, un levier pour recruter des animateurs

Publié le 01/04/2022 • Par Valérie Brunet • dans : A la Une Education et Vie scolaire, Actu expert Education et Vie scolaire

Animateur périscolaire
Halfpoint - adobestock.com
La volonté de rendre le Contrat d'Engagement Éducatif (CEE) plus vertueux figure parmi les mesures du plan « Pour un renouveau de l’animation en accueils collectifs de mineurs » présenté par la secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale. Objectif : éviter une pénurie d'animateurs. Sur le terrain, certaines collectivités n'ont pas attendu les travaux du gouvernement et prônent un CEE avec des forfaits journaliers au-dessus du minimum légal.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Face à la pénurie d’animateurs en accueil de loisirs, Sarah El Haïry, secrétaire d’État à la Jeunesse et à l’Engagement, vient de proposer 25 mesures pour dynamiser le secteur. Valoriser le Contrat d’engagement éducatif (CEE) fait partie des objectifs du gouvernement pour redonner vie au métier de l’animation. Un comité de filière est chargé d’étudier l’augmentation du minimum légal de rémunération fixé actuellement à 23,50 euros par jour. La réservation des CEE uniquement aux accueils collectifs de mineurs avec hébergement est également à l’étude.

  • Le gouvernement veut revisiter le périscolaire

« Revaloriser le forfait journalier du contrat d’engagement éducatif (CEE) peut contribuer à attirer des animateurs », convient Nadège Bourghelle-Kos ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Education et Vie scolaire pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Éducation et vie scolaire

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le contrat d’engagement éducatif, un levier pour recruter des animateurs

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement