Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Protection de l'enfance

Sorties de l’Aide sociale à l’enfance : quel bilan de la Stratégie Pauvreté ?

Publié le 31/03/2022 • Par Rouja Lazarova • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social, France

jeunes en difficulté Ermin Celikovic
Ermin Celikovi
Mettre fin aux « sorties sèches » de l’Aide sociale à l’enfance était l’un des objectifs de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, lancée en septembre 2018. Si elle a permis de mieux cerner le problème et de mettre en lumière le public fragile des jeunes majeurs, ses résultats concrets sont plus difficiles à cerner.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« La Stratégie pauvreté a eu le mérite de mettre sur le devant de la scène le sujet des jeunes majeurs sortant de l’Aide sociale à l’enfance. Il y a cinq ans, on n’en parlait pas. Aujourd’hui, ce public très fragile, qui concentre les difficultés, est au centre des préoccupations des départements et des acteurs associatifs », estime Marine Jeantet, déléguée interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté (DIPLP).

En effet, l’un des objectifs de cette stratégie était de mettre fin à ce qu’on a appelé « les sorties sèches » de l’ASE, qui laissaient sans solution les jeunes une fois arrivés à leur majorité, et fatalement à la fin de la prise en charge par les départements.

La co-construction d’un référentiel

« L’un des points positifs de cette stratégie a été qu’elle a ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Sorties de l’Aide sociale à l’enfance : quel bilan de la Stratégie Pauvreté ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement