Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transition numérique

Pourquoi il faut questionner l’apport écologique de la transition numérique des villes

Publié le 21/03/2022 • Par Baptiste Cessieux • dans : France

Quand l'informatique est une énigme
A. Kozin / Adobestock
A l'heure où l'empreinte environnementale du numérique devient une véritable donnée dans l'équation des politiques publiques, la matérialité du numérique territorial ainsi que les bénéfices réels des optimisations apportées par le numérique ont été interrogés à l'occasion du webinaire « nouveaux enjeux de la transition numérique des villes », jeudi 17 mars.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Les modèles proposés aujourd’hui par le numérique sonnent assez creux », selon Gauthier Roussilhe, chercheur sur les impacts environnementaux du numérique, qui est intervenu lors de la deuxième session du webinaire sur les enjeux de la transition numérique des villes, organisé par le PUCA et la chaire Villes et numérique de Sciences Po, jeudi 17 mars.

Quels bénéfices réels ?

Pour marquer son argumentation, le chercheur a repris des publicités vantant les bienfaits futurs du numérique, par exemple celle présentant des robots chirurgiens capables d’intervenir au milieu de la brousse grâce à une connexion 5G. « Cela veut dire qu’ils doivent être assemblés, alimentés, qu’il faut déployer un réseau d’antenne, etc… Est-ce qu’il ne serait pas plus intéressant de construire des dispensaires ? », a-t-il questionné.

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Data visualisation, les agents véritables acteurs de la transformation

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Pourquoi il faut questionner l’apport écologique de la transition numérique des villes

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement