Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Externalisation

Le Sénat s’inquiète du recours croissant aux cabinets de conseil

Publié le 18/03/2022 • Par Alexandre Léchenet • dans : France

notary consultant concept , Judge gavel with client negotiation
Adobestock
La commission d'enquête sénatoriale sur l’influence croissante des cabinets de conseil privés sur les politiques publiques a rendu ses conclusions le 16 mars. Elle constate une explosion du recours à ces cabinets de conseil et s'inquiètent que lors de certaines missions, les consultants fassent à la place de l'Etat. Elle formule plusieurs recommandations pour une meilleure traçabilité de ces prestations.

Une mission d’appui à la création de l’Agence nationale de cohésion des territoires (ANCT) a été confiée au cabinet de conseil EY en 2020, pour un montant de 2,4 millions d’euros.
L’accompagnement dans l’expérimentation pour la création d’un numéro unique France Services par Capgemini a coûté, à l’ANCT et à la DTIP, 450 000 euros.
Ce sont deux parmi les nombreux exemples de l’intervention des cabinets de conseil privés sollicités par l’Etat pour l’accompagner dans des projets structurants.

Ce recours aux cabinets de conseil avait surpris par son ampleur aux premiers jours de la crise sanitaire. La députée LR de l’Orne, Véronique Louwagie s’était penchée, à l’occasion de l’étude du budget (elle avait notamment ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le Sénat s’inquiète du recours croissant aux cabinets de conseil

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement