Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Présidentielle 2022

Décentralisation : les candidats dévoilent leurs batteries

Publié le 15/03/2022 • Par Jean-Baptiste Forray Romain Gaspar • dans : France

Auditions des candidats à l'élection présidentielle lors de la rencontre des libertés locales du 15 mars 2022.
Auditions des candidats à l'élection présidentielle lors de la rencontre des libertés locales du 15 mars 2022. ©Luccicanza/Rencontres des Libertés locales
A l’exception notable d’Emmanuel Macron et Eric Zemmour, les postulants à la magistrature suprême ont passé, le 15 mars, un grand oral devant les trois principales associations d’élus rassemblées sous la bannière de Territoires Unis. Morceaux choisis.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Son ombre a plané sur le beffroi de Montrouge tout au long de la journée du 15 mars. Comme un symbole d’un quinquennat marqué par des relations orageuses avec les élus locaux, Emmanuel Macron n’est pas allé à la rencontre des représentants de l’Association des maires de France, de l’Assemblée des départements de France et de Régions de France, rassemblés sous la bannière de Territoires Unis.

En déplacement dans un centre d’accueil de réfugiés ukrainiens, le chef de l’Etat n’a pu dépêcher l’un de ses représentants. Les élus de Territoires Unis ne le souhaitaient pas, estimant selon le numéro de l’AMF André Laignel qu’Emmanuel Macron s’était « exclu de lui-même par un comportement pas très républicain », au même titre qu’Eric Zemmour. Le candidat de Reconquête s’est fait porter pâle la ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Décentralisation : les candidats dévoilent leurs batteries

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement