Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Éducation et vie scolaire

Education

Les résultats en demi-teinte du dédoublement des classes en REP et REP+

Publié le 15/03/2022 • Par Alexandre Léchenet Michèle Foin • dans : A la Une Education et Vie scolaire, Actu expert Education et Vie scolaire, France

Classe dans une école
smolaw11 - adobestock.com
Le dédoublement des classes en grande section, CP et CE1 dans les zones d’éducation prioritaire était la mesure phare du quinquennat. Cinq ans plus tard, le dédoublement n’est pas totalement achevé, et n’a permis ni une inversion franche des difficultés scolaires, ni une remise à plat des pratiques enseignantes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’était la mesure phare du candidat Macron en 2017 : dédoubler les classes de CP et CE1 en réseaux d’éducation prioritaire (REP et REP+). Il militait alors pour une « discrimination positive territoriale ». « N’enlever que trois ou quatre élèves par classe n’a pas beaucoup d’impact », estimait-il dans un entretien accordé à « La Voix du Nord », le 12 janvier 2017.

Qu’en est-il en 2022 ?

100 % des classes de CP et CE1 de REP et REP+ ont effectivement été dédoublées, avec une moyenne de 12,5 élèves par classe pour les premières et de 12,8 pour les secondes, selon le ministère de l’Education nationale, concernant 144 526  lèves de CP et 144 137 élèves de CE1.

Le dédoublement des classes de grande section de maternelle a commencé plus tardivement. A la rentrée 2020, seuls 14 % des élèves de grande section en éducation prioritaire en bénéficiaient.

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, prévoyait sa finalisation en septembre 2022. Elle sera finalement achevée « au plus tôt »

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Education et Vie scolaire pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Data visualisation, les agents véritables acteurs de la transformation

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Éducation et vie scolaire

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les résultats en demi-teinte du dédoublement des classes en REP et REP+

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement