Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Solidarité

Déplacés ukrainiens : les territoires se préparent à la vague d’après

Publié le 10/03/2022 • Par Rouja Lazarova • dans : France

accueil réfugiés
@MarleneSchiappa
C’est entre 50 000 et 100 000 Ukrainiens qui pourraient arriver sur le sol français dans les jours et les semaines à venir, selon Joseph Zimet, directeur de la Cellule interministérielle de crise, ouverte ce matin au sein du ministère de l’Intérieur. En face, un élan de générosité des citoyens, des associations et des collectivités à coordonner.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

« Ce n’est pas un jardin à la française » – tels étaient les mots de Joseph Zimet pour décrire l’arrivée de personnes fuyant la guerre en Ukraine, l’organisation de leur accueil, mais aussi la coordination des innombrables initiatives solidaires sur le territoire, venant des citoyens, des associations et des collectivités territoriales. Le directeur de la Cellule interministérielle de crise s’exprimait ainsi lors de la conférence de presse succédant son lancement par le ministère de l’Intérieur, ce jeudi 10 mars.

Des flux qui grossissent de jours en jour

Joseph Zimet a décrit une première vague d’arrivées, composées d’Ukrainiens qui avaient des proches ou des amis sur le territoire français. Cependant la communauté ukrainienne en France étant relativement modeste – environ 18 ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Data visualisation, les agents véritables acteurs de la transformation

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Déplacés ukrainiens : les territoires se préparent à la vague d’après

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement