Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Assurance

L’assurance statutaire est-elle devenue un marché à perte ?

Publié le 11/03/2022 • Par Julie Krassovsky • dans : Dossiers d'actualité, France, Toute l'actu RH

maintien
Adobestock / Vegefox
Une pyramide des âges défavorable, des métiers plus usants, un absentéisme qui progresserait… Ces facteurs propres à la territoriale rendent-ils difficile la couverture du risque statutaire ? Face à face entre Jean-Luc de Boissieu, président de la Société mutuelle d’assurance des collectivités locales (Smacl) et Pierre Jardinaud, directeur général du Centre interrégional de gestion d’assurances collectives (Cigac), société de courtage de Groupama.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Assurances : les collectivités sur la corde raide

Jean-Luc de Boissieu, président de la Société mutuelle d’assurance des collectivités locales (Smacl)

« Je constate surtout que les risques à tous les niveaux prennent une ampleur nouvelle. Nous sommes une entreprise privée avec nos contraintes, nous pouvons donc continuer à assurer, mais pas aux mêmes conditions qu’avant. Sur la question statutaire, nous sommes désormais beaucoup plus regardants. Nous ne répondons plus qu’aux appels d’offres des collectivités que nous avons déjà dans notre portefeuille et dont nous avons établi la sinistralité. Aujourd’hui, les niveaux de prix pratiqués ne suivent pas l’évolution alarmante de l’absentéisme dans les administrations locales. Nous augmentons donc nos prix et assurons les collectivités dont nous connaissons le directeur du personnel avec ...

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Data visualisation, les agents véritables acteurs de la transformation

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’assurance statutaire est-elle devenue un marché à perte ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement