Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Gestion de crise

« Les décisions en situation de crise souffrent d’une centralisation excessive »

Publié le 09/03/2022 • Par Isabelle Verbaere • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Thomas Gassilloud
TG
Conflits armés, cyber-attaques, catastrophes naturelles… la France est-elle en mesure de surmonter les crises de grande ampleur qui s’annoncent ? C’est la question sur laquelle s’est penchée la mission d’information sur la résilience nationale de l’Assemblée nationale, qui a publié son rapport le 23 février 2022. Pour son rapporteur, Thomas Gassilloud, député (Agir ensemble) du Rhône, les maires auront un rôle capital à jouer, comme le montre la guerre en Ukraine.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le rapport de la mission d’information sur la résilience nationale a été publié le 23 février 2022. La veille de l’invasion russe en Ukraine. Du coup, il est passé presque inaperçu. Or, il explore les vulnérabilités de la France en cas de crise majeure tant sur les plans militaire, logistique que sanitaire.

51 recommandations sont formulées pour limiter les impacts de catastrophes que nous ne pourrons pas éviter. Thomas Gassilloud, son rapporteur qui a été maire de Saint Symphorien-sur-Coisne (Rhône) pendant dix ans, mais aussi militaire à temps partagé, est aujourd’hui membre de la commission de la Défense nationale et des forces armées, et rapporteur du budget de l’armée de Terre.

Votre rapport a été publié la veille de l’invasion russe en Ukraine. Il est presque prémonitoire. Pourquoi ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les décisions en situation de crise souffrent d’une centralisation excessive »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement