Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Guerre en Ukraine

Les régions et villes d’Europe soudées aux côtés de l’Ukraine

Publié le 04/03/2022 • Par Caroline Garcia • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social, Europe

sommet-ue-payan-une
Pierre-Marie Ganozzi - twitter
Le sommet européen des régions et des villes qui se tenait à Marseille, les 3 et 4 mars, a accordé une large place aux messages de soutien des élus locaux de toute l’Europe au peuple ukrainien. Face à l’afflux de réfugiés, l’UE met à disposition le fonds de cohésion.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Une semaine après que la Russie a envahi l’Ukraine, le sommet des villes et régions d’Europe qui s’est ouvert à Marseille le 3 mars a changé de dimension. Les élus locaux des 27 états membres, réunis par le Comité des Régions, se sont fait l’écho de la solidarité massive au peuple ukrainien qui s’organise à travers le continent. « Les villes ne font pas la guerre, elles n’ont pas d’armées. Les villes font la paix », résume ainsi le maire de Marseille, Benoit Payan, dès l’ouverture du sommet.

A La tribune, Carole Delga, la présidente de Régions de France rappelle les mesures proposées le 1er mars par l’association pour soutenir à la fois dans l’urgence les territoires envahis mais aussi les régions frontalières, qui font face à l’arrivée massive de réfugiés : mise à disposition de guichets uniques régionaux pour coordonner les initiatives de solidarité, organisation de l’accueil de réfugiés et abondement du fonds national de soutien aux ONG.

« Il est important que les collectivités puissent exprimer leur attachement aux valeurs que porte l’Europe en condamnant cette agression, martèle le président de la délégation française du Comité des régions, le conseiller départemental de l’Aude, André Viola, qui insiste sur l’importance que les collectivités joueront auprès des régions frontalières de l’Ukraine, en proie à des défis majeurs.

« Nous devons nous montrer solidaires, coopérer et soutenir la reconstruction de ces territoires », conclut-il alors qu’en visioconférence depuis la place Maïdan, Vitaliy Klychko, le maire de Kiev, enjoint les autorités locales européennes à proposer une réponse rapide aux besoins de tous les territoires du pays. L’ancien multi-champion du monde de boxe assure que

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les régions et villes d’Europe soudées aux côtés de l’Ukraine

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement