Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Décentralisation

Les Petites Villes rêvent d’un quinquennat de retrouvailles avec l’État

Publié le 03/03/2022 • Par Pascale Tessier • dans : France

000023652_600x400_c
D.R.
Les Petites Villes de France (APVF) ont élaboré un Manifeste de propositions, visant à restaurer la place des maires de petites communes de moins de 25 000 habitants. Attentifs à la reprise de leurs propositions dans les programmes des candidats à la présidentielle, leurs élus se disent déterminés à défendre leurs positions et les intérêts de leurs territoires au-delà du scrutin présidentiel.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Il est venu le temps de faire entendre la voix des territoires ! Dans la droite ligne d’Olivier Dussopt qui déclarait qu’était venu « le temps des collectivités à taille humaine », lorsqu’il était à la tête des Petites Villes de France (APVF) peu avant de faire son entrée dans les différents gouvernements d’Edouard Philippe et Jean Castex, l’association – désormais présidée par Christophe Bouillon – a rédigé un Manifeste pour nourrir les débat de la campagne des présidentielles.

Un document riche « de propositions du quotidien, parlant des territoires et au nom de ceux qui y vivent » résume le maire de Barentin (Seine-Maritime). Un livret qui veut démontrer que les maires des communes de 2500 à 25000 habitants savent être « exigeants, constructifs, proposants » et parler d’une seule voix, car même si les membres du bureau apartisan de l’APVF s’apprêtent naturellement à soutenir des candidats différents, « il n’y a qu’un seul manifeste », assure Christophe Bouillon.

Bons points et rendez-vous manqués

Du quinquennat qui s’achève, les maires des Petites Villes tirent un certain nombre d’éléments positifs (programmes Petites villes de demain, Action cœur de ville, Agenda rural, stabilité de l’enveloppe des dotations,…) mais retiennent aussi quelques « rendez-vous manqués » : la contractualisation et ses appels à manifestation d’intérêt – inaccessibles aux petites communes manquant d’ingénierie -, la loi 3DS « qui n’est pas le texte permettant d’avoir une décentralisation jusqu’au bout », la perte du pouvoir de taux, etc… « Dernier kilomètre de l’action publique, on aimerait bien aussi être le premier mètre », ose Christophe Bouillon. Le président de l’APVF attend ainsi que le prochain quinquennat soit « celui des retrouvailles entre l’État et les collectivités ».

Lire la suite sur le site du Courrier des maires

 

 

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Data visualisation, les agents véritables acteurs de la transformation

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les Petites Villes rêvent d’un quinquennat de retrouvailles avec l’État

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement