Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Dématérialisation

Cartes grises : face à la fermeture des guichets de préfecture, l’usager devient un client comme les autres

Publié le 17/02/2022 • Par Isabelle Jarjaille • dans : Dossiers d'actualité, France

carte-grise-certificat-immatriculation-voiture
Adobe Stock
Depuis 2017, le Plan Préfectures Nouvelle Génération (PPNG) a dématérialisé toutes les demandes de titres sécurisés, dont les cartes grises. L'usager peut faire sa demande lui-même sur Internet, mais il peut être incité à passer par un intermédiaire professionnel payant. Dans le même temps, le nombre d'agents dédiés au traitement des titres diminuent et les délais s'allongent.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« L’accès aux services publics est gratuit et on ne doit pas avoir à passer par des officines privées. Mais autour de vous qui ne l’a pas fait sur la carte grise, par exemple ? », a relevé Claire Hédon, défenseure des droits, à l’occasion de la présentation du rapport de suivi sur la dématérialisation des services publics, rendu public mercredi 16 février.

La carte grise, c’est un sujet que l’institution connaît bien : depuis que cette démarche a été totalement dématérialisée, les saisines ont afflué par milliers, faisant état de difficultés d’accès aux services de l’ANTS et du développement d’intermédiaires payants.

« Dès la mise en place du Plan Préfectures Nouvelle Génération [PPNG], avec la fermeture des guichets, on a vu des camionnettes stationner devant les sous-préfectures proposant de faire les démarches à la place de l’usager », se souvient David Lecocq, secrétaire national du syndicat CGT Intérieur.

Ensuite, des « professionnels » ont aussi envahi la toile : changer-sa-carte-grise.fr ; eplaque.fr ; cartegrise.com, etc. Certains sites n’hésitant pas à brouiller les pistes et à se faire passer pour

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Cartes grises : face à la fermeture des guichets de préfecture, l’usager devient un client comme les autres

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

18/02/2022 09h42

Et ce phénomène ne concerne pas les seules cartes grises!

Il n’ira qu’en s’accélérant avec la volonté des institutions publiques à vouloir réduire leurs coûts de fonctionnement qui passe le plus souvent par une réduction des effectifs pour une activité donnée et une réduction des savoir-faire en remplaçant une agent de catégorie A par un B et un B par un C, voire même un A par un C.

Je ne dis pas que les agents de catégorie B ou C sont moins compétents que les A mais la formation initiale de ces derniers leur permet d’aborder les problèmes en s’appuyant sur des connaissances acquises lors de leur longues études. Pour les autres, ils arrivent grâce à l’expérience à avoir les mêmes réflexes mais après une période plus ou moins longue.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement