Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Lutte contre la pauvreté

Lutte contre la pauvreté, une stratégie contredite par les actes

Publié le 14/02/2022 • Par Christelle Destombes • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social, France

pauvreté maman enfant
©gelmold - stock.adobe.com
À l’heure où la question du pouvoir d’achat s’inscrit comme thème de la campagne présidentielle, l’Association des journalistes d’information sociale (Ajis) invitait le 10 février à dresser un bilan du quinquennat en matière de lutte contre l’exclusion. Car entre la Stratégie de lutte contre la pauvreté, la réforme de l’assurance chômage ou des APL et l’impact de la crise sanitaire, le ressenti est mitigé…

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée


Fabrice Lenglart, directeur de la Drees et rapporteur des travaux sur le Revenu universel d’activité (RUA), l’assure : la France ne situe pas « si mal par rapport à ses voisins européens ». En 2020, l’Insee a estimé de façon provisoire le taux de pauvreté à 14,6 % de la population, soit de 9,2 à 9,3 millions de personnes, vivant avec moins de 1 100 euros par mois (pour une personne célibataire). De surcroît, l’Insee calcule que les 2,2 milliards d’euros d’aides exceptionnelles versées pendant la crise auraient évité à 400 000 personnes de passer sous le seuil de pauvreté.

C’est un chiffre provisoire, tempère Isabelle Bouyer, déléguée générale d’ATD Quart Monde… et qui ne prend pas en compte, selon elle, les personnes en très grande pauvreté. Selon une étude de l’Insee (1), cette ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Références

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Lutte contre la pauvreté, une stratégie contredite par les actes

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement