Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Extensions du stationnement payant : une équation financière gagnante

Publié le 27/01/2022 • Par Frédéric Ville • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Un automobiliste paie à l'horodateur à Biarritz
Un automobiliste paie à l'horodateur à Biarritz Khorzhevska/Adobestock
De plus en plus de villes étendent leur stationnement payant. Si les recettes sont au rendez-vous, ces extensions ne sont pas sans coûts d’investissements ou de fonctionnement induits. Tour d'horizon.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le stationnement payant s’étend dans plusieurs villes depuis l’an dernier et surtout en 2022. A Villeurbanne (152 212 hab., Rhône), ce sont 300 places en plus en juin 2021 dans le secteur Carré de soie et la rue Léon Blum, avec 6 030 places tarifées désormais et progressivement 9 230 places en 2025. A Lyon, les 1er et 4e arrondissements enregistrent 2 600 places payantes supplémentaires depuis novembre dernier, soit 45 000 au total ; l’été 2022, ce seront 4 000 places en plus dans les 3e, 5e et 7e arrondissements.

  • Forfait post-stationnement: ces villes qui collectent le plus

Ailleurs, c’est plus conséquent encore. Nantes (318 808 hab., Loire-Atlantique) fera presque doubler le nombre de places, de 14 300 à 25 000, de septembre 2022 à début 2023, tandis qu’à Schiltigheim (33 780 hab. ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Extensions du stationnement payant : une équation financière gagnante

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement