Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Culture

Pourquoi les régions n’iront pas au Festival du livre de Paris

Publié le 24/01/2022 • Par Hélène Girard • dans : Actualité Culture, France

livres- zix777-AdobeStock_61949602
© zix777-adobestock
La Fédération interrégionale du livre et de la lecture (FILL) et les régions n’ont pas trouvé d’accord avec les organisateurs du Festival du livre de Paris 2022 (ex-Salon du livre) sur les conditions de participation des éditeurs régionaux à cette manifestation. Un retrait qui augure de nouvelles pratiques en matière d’événementiel littéraire en région.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Après deux années d’absence dues à la crise sanitaire, les éditeurs se retrouveront à nouveau dans la capitale du 22 au 24 avril 2022 pour un Festival du livre de Paris (ex-Salon du livre de Paris), au Grand Palais éphémère, situé devant l’Ecole militaire à Paris.

Mais, « en 2022, ce sera sans les régions », a fait savoir le 20 janvier la Fédération interrégionale du livre et de la lecture (FILL), structure regroupant les agences régionales investies pour le développement de cette filière.

Si le titre du communiqué est tranchant, « nous ne fermons pas la porte aux discussions, qui peuvent reprendre à l’avenir sans aucun problème », tempère Patrick Volpilhac, directeur de l’Agence-livre-cinéma-audiovisuel de Nouvelle-Aquitaine (ALCA), secrétaire de la FILL et responsable du groupe de travail ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Pourquoi les régions n’iront pas au Festival du livre de Paris

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement