Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Acteurs du sport

Bassins de baignade

Chauffer les piscines aux énergies de récupération

Publié le 24/01/2022 • Par Florence Roux • dans : A la Une acteurs du sport, Actu expert acteurs du sport

Depuis 2014, Grand Bourg Agglomération a expérimenté dans son centre nautique Carré d’eau deux versions du système de récupération d’énergie sur les débits d’eau mis au point par la société Onsen et affiche une économie annuelle de  350 MWH.
Depuis 2014, Grand Bourg Agglomération a expérimenté dans son centre nautique Carré d’eau deux versions du système de récupération d’énergie sur les débits d’eau mis au point par la société Onsen et affiche une économie annuelle de 350 MWH. Grand Bourg Agglomération
La récupération gagne petit à petit sa place dans le mix énergétique des piscines, énergivores. Issue des calories d’eaux usées, de data centers ou, le plus souvent, de sa propre chaleur, elle vise surtout maintenir en température ou contribuer au réchauffement de l’eau de ces équipements sportifs. Énergie de complément, elle a la vertu d’être locale, voire intramuros.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Fonctionner avec 90 % d’énergie renouvelable ou issue de la récupération : à l’instar des autres projets immobiliers de Paris 2024, le futur centre aquatique olympique de Saint-Denis (93), dont la géométrie concave devrait “réduire le volume intérieur chauffé et ventilé de 30 % par rapport à une géométrie horizontale”, affiche de fortes ambitions sur le plan énergétique. Et Dalkia, qui assurera sa maintenance technique, y présente des solutions innovantes, en complément d’un raccordement au réseau de chaleur urbain.

Récupération intramuros

5000 m2 de panneaux photovoltaïques sur le toit devront fournir un quart des besoins en électricité́du centre. A l’intérieur, la récupération est de mise avec, notamment, un échangeur thermique qui devrait capter la chaleur latente dans l’air humide de la ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Acteurs du sport

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club acteurs du sport pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club Acteurs du sport

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Chauffer les piscines aux énergies de récupération

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement