Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Achats

Surcoûts des investissements : la négociation avec les entreprises a débuté

Publié le 21/01/2022 • Par Clémence Villedieu • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

conflitfinances
© Rob hyrons - Fotolia.com
Les tensions économiques se répercutent sur les investissements des collectivités et sur certains segments, l’approvisionnement fait défaut et les prix se sont envolés. Il est parfois difficile d’évaluer la pertinence des augmentations demandées et les acheteurs se lancent dans des discussions avec leurs fournisseurs pour trouver des arrangements acceptables.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Depuis quelques mois, les collectivités subissent, sur des segments particuliers, des problèmes d’approvisionnements. « Sur les marchés de maintenance, nous constatons des problèmes de disponibilités de pièces, notamment pour les composants électroniques. Nous attendons depuis début décembre le remplacement de la carte électronique pour le pilotage du chauffage » illustre Laurent Biscio, chef de service maintenance des bâtiments et équipement de Grenoble Métropole.

Pour autant , comme le Gouvernement l’a demandé dans une note de mai 2021, les collectivités se doivent d’être compréhensives. « Nous connaissons nos fournisseurs et nous avons confiance en eux, il n’est donc pas question d’appliquer les clauses de pénalités pour retard » rajoute Laurent Biscio. Confrontée durant tout le second ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Surcoûts des investissements : la négociation avec les entreprises a débuté

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement