Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Périscolaire

L’Inspection générale dénonce un manque de considération pour la filière animation

Publié le 21/01/2022 • Par Michèle Foin • dans : A la Une Education et Vie scolaire, Actu expert Education et Vie scolaire, France, Toute l'actu RH

Ecole-enfants-TAP-UNE
©Monkey Business - stock.adobe.com
Dans un rapport remis en décembre 2021, l’Inspection générale pointe l’incapacité de l’Education nationale à valoriser les métiers de l’animation, trop souvent considérés comme "des intervenants sous-qualifiés, payés pour amuser les enfants ».

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les périodes de confinement en 2020 ont révélé le rôle positif des accueils périscolaires pour favoriser la continuité éducative. Mais elles ont aussi mis en relief leurs difficultés récurrentes, passées sous silence depuis l’abandon de la réforme des rythmes scolaires. C’est dans ce cadre que Sarah El Haïry, secrétaire d’État chargée de la jeunesse et de l’engagement, a missionné l’Inspection générale de l’Éducation, du sport et de la recherche (IGESR) en mars 2021 pour dresser un état des lieux de la situation et faire des préconisations.

Le rapport est sorti en décembre 2021. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le constat est alarmant, faute d’un engagement politique fort de l’Etat en faveur des activités périscolaires. « L’école a pour mission la formation de l’homme et du ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’Inspection générale dénonce un manque de considération pour la filière animation

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement