Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

WEBINAIRE

Déserts médicaux, comment s’en sortir ?

Publié le 04/02/2022 • Par La Rédaction • dans : Actu Santé Social, France

©pressmaster - stock.adobe.com
La démographie médicale baisse, y compris en zone urbaine, créant une pénurie apparemment inévitable. Il est pourtant possible d'agir pour améliorer la situation. Deux experts s'exprimeront sur ce sujet sensible lors d'un webinaire "Gazette des communes", le jeudi 10 février à 10h30. Inscrivez-vous librement !

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La pandémie de coronavirus est venue aggraver un phénomène déjà ancien en France : la pénurie de personnels médicaux dans de nombreux départements du pays, y compris, désormais, dans les plus grandes métropoles. Les politiques publiques, nationales et locales, semblent impuissantes à régler la question des déserts médicaux.

Pourtant les élus ne baissent pas les bras, et tentent encore de trouver des solutions.

Deux d’entre eux, très investis dans ce sujet, répondront à vos questions lors d’un webinaire organisé par « La Gazette des communes », le jeudi 10 février à 10 h30. Inscription ici.

  • Etat, régions, départements, bloc communal : à quelle échelle agir ?
  • Faut-il transférer des compétences aux collectivités locales ?
  • Quelles solutions privilégier ? Incitations financières à l’installation, salariat de médecins, centres de santé… ?
  • Comment rendre son territoire attractif ?
  • Comment éviter la compétition entre territoires ?

Intervenants : 

  • André Accary, président du conseil départemental de Saône-et-Loire
  • Gilles Noël, maire de Varzy (Nièvre), président de la commission santé de l’AMRF (Association des maires ruraux de France)

Animé par Guillaume Doyen, directeur de la rédaction de « La Gazette des communes » et du « Courrier des maires ».

2 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Déserts médicaux, comment s’en sortir ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Pierrard

31/01/2022 03h02

Les politiques publiques ou autres n’ont été que des paroles faites pour ne surtout pas résoudre le problème des déserts médicaux.
Le problème du déficit de la sécu est que le montant des remboursements est supérieur aux cotisations. Donc plutôt que de stopper le remboursement aux non cotisants pour revenir à un équilibre, par démagogie et idéologie politique les différents gouvernements ont fait diminuer le nombre de soignants, pour faire baisser le nombre des remboursements, créant ainsi les déserts médicaux, tout en laissant grande ouverte la porte des soins gratuits au monde entier.
La solidarité est supportée uniquement par les cotisants qui peuvent de moins en moins se faire soigner.

Et comme pour l’insécurité en France il ne s’agit pas d’un sentiment éprouvé par les citoyens mais bien une réalité durement subie, surtout en-dehors des grandes villes évidemment.

Al

01/02/2022 10h05

Les gouvernants ne veulent surtout pas fâcher les médecins, corporation largement représentés au Parlement. Sans parler de contrainte (parce qu’à priori on peut mettre des contraintes sur tout le monde sauf les médecins en France…), pourquoi on augmenterait pas le prix de la consultation dans des zones sous-dotées voire l’abaisser dans des zones sur-dotées ? Oui c’est toucher au porte monnaie des médecins. De toute façon l’équilibre sur le territoire est rompu, c’est factuel. Partons de ce principe là et mettons des règles pour inciter fortement les médecins à s’installer dans des zones sous dotées. Les contraintes incitatives sont à la mode en ce moment.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement