Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

FONCTION PUBLIQUE

Les agents du conseil général des Ardennes manifestent pour dénoncer leurs conditions de travail

Publié le 13/10/2011 • Par Frédéric Marais • dans : Actu Emploi, Régions, Toute l'actu RH

A l’appel de l’intersyndicale CFDT-CGT-SDU-Unsa, plusieurs dizaines d’agents du conseil général ont organisé mardi 11 octobre 2011 un barbecue devant l’hôtel du département pour protester contre leurs conditions de travail.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le 11 octobre 2011, journée de mobilisation « contre l’austérité, pour l’emploi et les salaires », les agents du conseil général des Ardennes ont organisé une manifestation dans la manifestation.
Un mouvement d’action qui a pris la forme d’un barbecue devant les grilles de l’hôtel du département, à Charleville-Mézières.

Ce sont les quatre syndicats du conseil général — CFDT, CGT, SDU et Unsa —, réunis en intersyndicale, qui ont appelé à ce rassemblement. En cause : l’organisation du travail, les méthodes de management et les relations avec la hiérarchie.

Les manifestants dénoncent le « manque d’écoute et de considération », le « dédain », voire le « mépris » qu’afficheraient à leur égard le président du conseil général et le directeur général des services (DGS).

Restructurations – L’intersyndicale évoque aussi une « gestion humaine désastreuse » et une démoralisation des agents, qui pour certains d’entre eux seraient « sous traitement médical ».
Un climat imputable selon les syndicats aux « restructurations successives » qui auraient pour effet de donner trop de travail aux uns et pas assez aux autres, et de « réduire le niveau de service public ».

Le vice-président du conseil général, Pierre Cordier, a indiqué que l’assemblée départementale maintenait sa « confiance » au DGS « pour appliquer toutes les décisions prises par les élus ».

Régions

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les agents du conseil général des Ardennes manifestent pour dénoncer leurs conditions de travail

Votre e-mail ne sera pas publié

tsetse34

14/10/2011 06h51

cela rassure dans un sens de se dire qu’il n’y a pas que dans sa collectivité que le management est devenu autoritaire au point d’en être dictatorial mais cela fait peur !!! le management participatif me semble autrement plus efficace. Ce qui m’amène à m’interroger sur la réforme qui envisage de donner encore plus de liberté, d’autonomie et moins de contrôle aux collectivités territoriales. N’est ce pas la porte ouverte à des prises de pouvoir…

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement