Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[Entretien] Festivals

« Il y a aujourd’hui une réelle maturité des élus en matière de culture »

Publié le 11/01/2022 • Par Hélène Girard • dans : Actualité Culture, France

Maria-Carmela Mini et Paul Rondin - France Festivals
Maria-Carmela Mini (© Julien Pebre) et Paul Rondin (© Cristophe Raynaud de Lage)
Maria-Carmela Mini, directrice de Latitudes contemporaines, festival d'arts vivants à Lille, et Paul Rondin, directeur délégué du Festival d'Avignon, ont été élus le 2 décembre 2021 coprésidents de France Festivals. Ils livrent à La Gazette leurs priorités pour 2022, leur bilan des états généraux des festivals, et leur vision des relations avec les collectivités.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Quel sens donnez-vous à votre coprésidence ?

Paul Rondin : Au cours des deux dernières années, France Festivals a gagné en importance dans le paysage culturel. Cela nous donne des droits et des responsabilités. Parmi ces dernières figure l’affichage de la parité. Notre coprésidence a aussi un sens en terme de géographie : de Lille à Avignon, nous donnons à voir notre dimension territoriale. En outre, notre structure s’inscrit dans un réseau européen. Elle vient d’ailleurs d’entrer au bureau de l’EFA  .

Maria-Carmela Mini : A travers nos festivals respectifs s’affirme aussi la pluridisciplinarité. Cela reflète la réalité artistique d’aujourd’hui. Les barrières entre les différentes esthétiques s’effacent petit à petit.

PR : Afficher l’interdisciplinarité va nous ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Déserts médicaux, comment s'en sortir ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Il y a aujourd’hui une réelle maturité des élus en matière de culture »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement