Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elections

Présidentielle : quel plan B au parrainage des maires ?

Publié le 10/01/2022 • Par Mathilde Elie • dans : France

maire
Stphane / AdobeStock
A chaque élection présidentielle, la question des 500 parrainages d’élus agite les candidats. Alternative citoyenne, double parrainage, parrainage anonyme… Tour d’horizon des différentes possibilités évoquées ces dernières années.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’est l’ultime étape avant de pouvoir se lancer officiellement dans la course à l’Elysée : l’obtention du parrainage de 500 élus. Cette année, les parrainages pourront être effectués du 30 janvier au 4 mars. La règle, établie en 1962, a pour objectif de filtrer le nombre de candidatures et d’éliminer les plus fantaisistes. Mais à chaque élection, elle est contestée par plusieurs candidats. Ils estiment qu’elle remet en cause la participation de certains, pourtant populaires, et dénoncent la publication des noms des parrains, qui peut freiner les élus.

Interpellé directement sur le sujet par Eric Zemmour, le président de l’AMF, David Lisnard, a rappelé que si « la définition de la règle de parrainage est du seul ressort législatif », il n’est pas contre l’ouverture du débat. Et de se ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Présidentielle : quel plan B au parrainage des maires ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement