Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Crise sanitaire

Faut-il remplacer le masque chirurgical par le masque FFP2 ?

Publié le 07/01/2022 • Par Laura Fernandez Rodriguez • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social, France, Toute l'actu RH

ffp2-masques-chirurgicaux
Adobe Stock
Face au regain épidémique et au variant Omicron très contagieux, faut-il privilégier le port du FFP2 pour les agents au contact du public, voire dans certains espaces publics ? Sans attendre l'avis du Haut Conseil de la santé publique, certaines collectivités ont déjà pris les devants.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’est la question du moment : faut-il généraliser le port du masque FFP2, ce « bec de canard » beaucoup plus filtrant, notamment face au variant Omicron, très contagieux ? L’avis du Haut Conseil de la santé publique sur une éventuelle généralisation des FFP2 est attendu pour ce vendredi 7 janvier, face au regain épidémique.

L’avis du haut conseil très attendu

Alors que l’annonce de la distribution de masques chirurgicaux aux personnels enseignants a suscité des critiques, le Premier ministre, Jean Castex, a indiqué le 6 janvier sur BFMTV être prêt à prendre de nouvelles mesures si celles-ci sont jugées nécessaires : « S’il nous dit de faire évoluer cette doctrine, nous ferons évoluer cette doctrine. »

Le 4 janvier, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, avait déclaré sur France ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Déserts médicaux, comment s'en sortir ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Faut-il remplacer le masque chirurgical par le masque FFP2 ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Jy2m

08/01/2022 06h39

Pour autant qu’elles puissent s’en procurer, je crois qu’en France il faut permettre à toutes les personnes qui le souhaitent, et elles sont nombreuses, de porter un masque FFP2 mais ne surtout pas le rendre obligatoire. Je ne l’ai jamais essayé mais j’ai lu une déclaration d’un infectiologue qui a déclaré : « Pour ceux qui trouvent déjà gênant le masque chirurgical, le FFP2 sera un enfer. » et je trouve le masque chirurgical déjà gênant, donc, par exemple, fournir des masques FFP2 à des enseignants, oui, mais ne surtout pas les obliger à le porter, s’ils ne le souhaitent pas, à longueur de journée. Idem pour les transports ou les magasins car, voyez-vous, il me semble que le climat en France, pays bien plus vacciné que les autres, est déjà assez tendu pour ne pas en rajouter une couche en rendant le masque FFP2 obligatoire.

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement