Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Dématérialisation

L’utilisation de « PLAT’AU », la plateforme des autorisations d’urbanisme

Publié le 03/01/2022 • Par Léna Jabre • dans : Textes officiels, TO parus au JO

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le dispositif mentionné au dernier alinéa de l’article R. 331-10 du code de l’urbanisme, dénommé « PLAT’AU » (plateforme des autorisations d’urbanisme), est raccordé avec le système d’information permettant au représentant de l’Etat dans le département ou à son délégué dans l’arrondissement de réceptionner les actes télétransmis en application des dispositions de l’article L. 2131-1 du code général des collectivités territoriales, dénommé @CTES.
Cette interface constitue un dispositif de télétransmission dispensé d’homologation en application du II de l’article R. 2131-1-B du code général des collectivités territoriales.

L’autorité compétente pour délivrer une autorisation d’urbanisme déclenche le recours à ce dispositif de télétransmission au moment où elle manifeste, depuis un système d’information interfacé à PLAT’AU, la volonté de télétransmettre sa décision au représentant de l’Etat dans le département ou à son délégué dans l’arrondissement au titre du contrôle de légalité.

Seules les décisions expresses prises sur une demande de permis de construire, de permis de démolir, de permis d’aménager, de certificat d’urbanisme ou sur un projet faisant l’objet d’une déclaration préalable peuvent être télétransmises au titre du contrôle de légalité par ce dispositif dispensé d’homologation.

Cet arrêté s’applique à compter du 1er janvier 2022.

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’utilisation de « PLAT’AU », la plateforme des autorisations d’urbanisme

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement