Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Vie locale

Formation des élus locaux : droit individuel, fonctionnement du service dématérialisé …

Publié le 20/12/2021 • Par Léna Jabre • dans : TO parus au JO

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Un décret du 17 décembre constitue une nouvelle mesure d’application de la réforme de la formation des élus locaux prévue par les ordonnances nos 2021-45 du 20 janvier 2021 et 2021-71 du 27 janvier 2021.

Il précise le cadre conventionnel et réglementaire auquel la caisse des dépôts et consignations, gestionnaire du dispositif, devra se conformer, s’agissant notamment de la convention pluriannuelle conclue avec l’Etat, du recouvrement des cotisations des élus et du paiement des prestations de formation, ou du contenu des conditions générales d’utilisation du service dématérialisé afférent.

Il modifie les dispositions du code du travail relatives à ce service dématérialisé afin d’y intégrer le droit individuel à la formation.

Il étend l’application du droit commun de la formation professionnelle aux organismes agréés pour la formation des élus locaux, en matière d’obligations déclaratives, de règles de fonctionnement et de qualité.

Il prolonge par ailleurs le délai dont disposent les élus locaux pour déposer une demande de versement de l’allocation différentielle de fin de mandat afin qu’il corresponde à la durée de versement possible de cette allocation, et modifie une disposition réglementaire relative au crédit d’heures des élus municipaux, afin de la conformer aux changements législatifs introduits par l’article 87 de la loi n° 2019-1461 du 27 décembre 2019 relative à l’engagement dans la vie locale et à la proximité de l’action publique.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Déserts médicaux, comment s'en sortir ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Formation des élus locaux : droit individuel, fonctionnement du service dématérialisé …

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement