Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Politiques culturelles

La Cour des comptes appelle la Rue de Valois à redevenir un stratège

Publié le 15/12/2021 • Par Hélène Girard • dans : Actualité Culture, France

Palais_Royal_ministere_culture_gautier_poupeau_ ccby20
Gautier Poupeau CC BY 2.0
Dans une note très sévère publiée le 14 décembre, les magistrats financiers de la Rue Cambon analysent les raisons de ce qu’ils estiment être un éparpillement des actions et des crédits du ministère de la Culture. Pour le recentrer sur ses missions stratégiques, ils préconisent, entre autres, d’aller plus loin dans les transferts aux collectivités.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Les travaux menés par la Cour l’amènent à constater que, pour être en quelque sorte victime de la réussite du projet dont il a été originellement porteur , le ministère de la Culture gagnerait aujourd’hui à sérier les missions sur lesquelles il entend concentrer en priorité ses efforts », avancent les auteurs de la note intitulée « Recentrer les missions du ministère de la Culture » que la Cour des comptes a publié le 14 décembre.

Montée en puissance du financement de la culture par les collectivités

Pour les magistrats financiers de la Rue Cambon, l’Etat a perdu son « rôle central d’initiateur » et de « stratège » en matière de politiques culturelles. Dérive dont ils analysent les raisons. Une des principales étant la montée en puissance des collectivités, qui ont surfé sur les ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La Cour des comptes appelle la Rue de Valois à redevenir un stratège

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement