Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Prix de l’innovation Club finances - Afigese

Priorité aux espaces publics partagés dans les quartiers de la politique de la ville

Publié le 05/01/2022 • Par Clémence Villedieu • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France, Régions

Rennes-spectacle
J. Mignot
Une évaluation des actions d’aménagement des espaces publics de la métropole de Rennes a montré le travail restant à effectuer pour améliorer la qualité de vie des habitants. L'initiative a reçu le prix de l'innovation de l’Afigese et du Club finances de « La Gazette », dans la ­catégorie « évaluation des politiques publiques »

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

[Ville et métropole de Rennes (Ille-et-Vilaine) 43 communes • 451 800 hab.] Le Club finances de « La Gazette » et l’Afigese (Association finances, gestion et évaluation des collec­tivités territoriales) récompensent chaque année les collectivités faisant preuve d’innovation en matière financière ou de gestion. Nous vous présentons cette semaine le lauréat 2021 dans la ­catégorie « évaluation des politiques publiques ».

En 2018, la ville et la métropole de Rennes ont lancé une démarche d’évaluation commune du contrat de ville avec l’ensemble des signataires et des acteurs de terrain. Un outil de suivi a été construit dans des groupes de travail et articulé par un comité de pilotage et un ­comité technique. A l’issue­ des ateliers, une quarantaine d’indicateurs permettent de balayer les thématiques du contrat de ville.

L’un d’eux est innovant : la perception des habitants. « L’idée nouvelle, pour nous, était de quantifier le ressenti des habitants et des professionnels », indique ­Dorig Bruno­, de la mission « évaluation des politiques publiques » commune à la ville et à la métropole.

Enquête téléphonique

L’étude a été menée en deux temps : des groupes d’enfants et d’adultes ont échangé sur les thèmes qui impactent leur qualité de vie : relations de voisinage, paysages et proximité de la nature, mobi­lité, logements… Sur cette base, un questionnaire a été rédigé, décliné en enquête téléphonique auprès de 1 500 personnes : 300 habitants de chacun des quatre quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) étudiés (Le Blosne, Maurepas, Villejean et Bréquigny) et 300 de la métropole hors QPV.

Les résultats ont mis en évidence les causes d’insatisfaction des habitants : propreté, tranquillité publique, présence insuffisante des décideurs dans l’espace public. « Cette enquête devra être renouvelée pour mesurer les effets des politiques réalisées sur ces quartiers », ajoute le chargé de mission ­Dorig ­Bruno. Une différence réelle existe par ailleurs entre les réponses des hommes et des femmes, ces dernières ayant une perception plus dégradée de leur quartier.

Problèmes de propreté

Ce constat a justifié le lancement d’une nouvelle évaluation, axée sur les actions d’aménagement des espaces publics réalisées dans les quatre quartiers entre 2015 et 2019. Après qu’un référentiel d’évaluation a été défini et des informations récoltées par des observations dans les quartiers, les réponses de 431 habitants à un questionnaire et l’animation de huit ateliers ont montré les points positifs, comme la structuration­ du réseau de transports, la qualité des espaces publics et la richesse de la vie associative.

Subsistent toutefois des problèmes de propreté, de manque de présence des femmes dans l’espace public et de peur des habitants la nuit venue. Des recommandations ont été coconstruites et validées par la ville et la métropole afin de renforcer le contrat de ville dans sa dimension « espace public ».

 

« Il va falloir travailler sur la présence des femmes et la libération de la parole »

Clarisse Chatellier, responsable de la mission « cohésion sociale et politique de la ville » de la métropole

« Alors que l’évaluation a été restituée fin octobre, nous avons débuté une réflexion avec les élus pour améliorer leur présence dans les quartiers. Un atelier vise à amener les associations à se questionner sur leurs pratiques dans l’espace public. Avec les chargés de mission “politique de la ville”, nous engageons une démarche pour outiller et faire monter en compétences les intervenants dans les quartiers. Des réflexions sont aussi en cours afin de simplifier l’autorisation, pour les habitants, de décliner leurs initiatives sur l’espace public. Il va falloir travailler sur la présence des femmes et sur la libération de la parole. Le prochain contrat de ville devra intégrer l’espace public comme une thématique à part entière. »

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Priorité aux espaces publics partagés dans les quartiers de la politique de la ville

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement