Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Prévention de la délinquance

« Les coordos prévention sécurité sont plébiscités mais peinent à se faire reconnaître »

Publié le 23/12/2021 • Par Gabriel Thierry • dans : Actu experts prévention sécurité, France, Portraits métiers prévention-sécurité

Dominique Bion Chambery
DB
Dans un entretien à la Gazette, Dominique Bion, directeur prévention tranquillité publique et coordonnateur de la ville de Chambéry et membre du réseau national des coordonnateurs, revient sur le rôle clé des "coordos" et les nouvelles dispositions introduites par la loi sécurité globale du 25 mai 2021.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Bien, mais peut mieux faire. Voilà ce que la Gazette disait à propos de la reconnaissance des “coordos” dans la loi Sécurité globale, un rendez-vous qui paraissait raté. Plusieurs mois plus tard, Dominique Bion, le directeur prévention tranquillité publique et coordonnateur de la ville de Chambéry, intervenu le 6 décembre dernier à la formation nationale « prévention de la délinquance » du ministère de l’Intérieur en tant que représentant du collectif des coordonnateurs, dresse un premier bilan des avancées permises par cette loi. Et suggère des pistes pour accompagner la professionnalisation de cette fonction.

La loi “Sécurité globale” oblige les maires des communes de plus de 15 000 habitants à désigner pour la coordination des travaux du conseil local de ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les coordos prévention sécurité sont plébiscités mais peinent à se faire reconnaître »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement