Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Présidentielle 2022

Présidentielle : l’Ile-de-France, laboratoire de Valérie Pécresse

Publié le 09/12/2021 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : France

Valérie Pécresse
Twitter @MichelBarnier
Interdiction du burkini dans les bases de loisirs de la région, fin du passe Navigo à prix réduit pour les étrangers en situation irrégulière... : à la tête de la première région de France, la candidate des Républicains multiplie les mesures-chocs. Sur fond de guérilla juridique.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La candidate des Républicains à la magistrature suprême le clame haut et fort. La région qu’elle préside, l’Ile-de-France, est un espace d’expérimentation de la droite du futur. Un laboratoire de la France de demain.

Faisant fi des canons du code général des collectivités territoriales, Valérie Pécresse intervient dans des domaines éloignés du champ traditionnel des régions. Le leitmotiv de l’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy ? La sécurité. Depuis son sacre de 2015, après un échec cinq ans plus tôt face au socialiste Jean-Paul Huchon, elle en fait sa priorité.

L’Ile-de-France dispose d’un « bouclier de sécurité ». Un outil imaginé par un orfèvre du genre : l’ancien directeur de campagne de Jacques Chirac, Patrick Stefanini. Ce préfet a été bombardé directeur général des services du ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Présidentielle : l’Ile-de-France, laboratoire de Valérie Pécresse

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement