Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

équipement

Montpellier va regrouper près de 1 000 agents dans son nouvel Hôtel de ville

Publié le 07/10/2011 • Par Sylvie Brouillet • dans : Régions

Depuis vendredi 30 septembre 2011, la mairie de Montpellier a lancé le grand déménagement de 36 directions vers le nouvel Hôtel de ville, un bâtiment de 41 mètres de haut conçu par les architectes Jean Nouvel et François Fontès et construit au bord du fleuve Lez pour 116 millions d’euros TTC. Le bâtiment, qui sera inauguré le 12 novembre, ouvrira au public le 14.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le déménagement entamé le 30 septembre permettra à la ville de Montpellier de regrouper 960 des 4 000 agents municipaux sur le site du futur Hôtel de ville, qui sera inauguré le 12 novembre au bout de 4 ans de travaux.
Ce millier d’agents est actuellement dispersé sur 7 lieux, dont l’actuelle mairie datant de 1972.

Dans le nouveau bâtiment dont le chantier s’achève au bord du fleuve Lez (conçu par Jean Nouvel, il est recouvert de 1 300 m2 de panneaux photovoltaïques) seront réunies 36 directions, ainsi que les organisations syndicales, sur 500 bureaux, 12 000 m2 et 12 niveaux du site principal et de l’immeuble adjacent Central Park.
Un agent disposera en moyenne de 13 m2, « soit beaucoup plus qu’avant », souligne Jules Nyssen, directeur général des services.

Un déménagement en quatre vagues – Baptisées « éclaireurs », une centaine de personnes des directions des systèmes d’information et de l’architecture et de l’immobilier ont été les premières à déménager le premier week-end d’octobre.
« Nous avons un mois pour tester les nouveaux locaux », lance le directeur de la DSI, Frédéric Fayolle.

Cette première phase sera suivie de trois autres jusqu’à l’inauguration du 12 novembre et l’ouverture au public le 14 novembre. « A chaque fois, les agents font leurs cartons le vendredi soir et les retrouvent sur leurs nouveaux bureaux le lundi matin, explique Laurent Bourlet, directeur du département équipements et services. C’est la seule solution pour assurer la continuité du service. »

Les élus, la direction générale et le service d’accueil du public feront partie de la dernière vague.

Assuré par des prestataires, ce déménagement piloté par la direction organisation évaluation coûtera 250 000 euros hors taxes environ (y compris la déconnexion et reconnexion des équipements bureautiques et le vidage des anciens locaux).

Un nouveau mobilier a été acheté et est identique pour les agents, sans distinction hiérarchique, et les élus. L’ancien, dont l’inventaire est en cours, sera en partie redistribué dans les directions ne venant pas sur le site ou mis au rebut.
Le mobilier de prestige et d’accueil sera revendu, le reste en bon état et catalogué par la direction de la vie associative sera donné aux associations.

1 place Georges Frêche – « Consciente du changement que représente un tel événement dans une carrière professionnelle », la mairie accompagne notamment les agents via la prochaine mise en place d’un Plan de déplacement d’entreprise. Récemment approuvé par le CTP, il sera soumis au conseil municipal de novembre et favorise les déplacements « doux », notamment en tramway.
Desservi par deux lignes (trois en 2012) de tram’, le site de la future mairie de Montpellier dispose aussi d’un parking souterrain de 737 places.

Un livret d’accueil de connaissance du nouveau bâtiment, de ses fonctionnalités et de son environnement, a aussi été remis le 3 octobre à tous lors d’une réunion au palais des congrès.
« Je pense qu’il faudra 6 mois pour que tout le monde trouve ses marques », estime Jules Nyssen.

Autour de la mairie et du parvis Georges Frêche (nom choisi par un vote des habitants sur Internet) ouvriront un hôtel 4* de 125 chambres et des commerces en rez-de-chaussée, et dans l’immeuble voisin une crèche municipale de 61 places, « sans doute en janvier 2012 ».

L’inauguration du 12 novembre sera entourée par les manifestations culturelles de la 3e ZAT ou « zone artistique temporaire » qui se déroulera du 11 au 13 novembre dans le quartier du nouvel Hôtel de ville.
Le premier mariage sera célébré le 19 novembre et la salle du conseil flambant neuve servira pour la première fois le 19 décembre, « pour le vote du budget 2012 », précise Jules Nyssen.
Les élus montpelliérains pourront enfin utiliser le vote électronique…

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Montpellier va regrouper près de 1 000 agents dans son nouvel Hôtel de ville

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement