Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[interview] aménagement commercial

« La fermeture des supermarchés ne doit pas être subie par les acteurs locaux »

Publié le 09/12/2021 • Par Brigitte Menguy • dans : Dossiers d'actualité, France

max rousseau
patricia marais
Avec l’avènement des dark stores, ces magasins sans clients, on assiste à la disparition programmée des grandes surfaces. Pour le chercheur en sciences politiques Max Rousseau, ce changement d’ère commerciale est une opportunité pour repenser le développement local.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée


Assistons-nous à une disparition progressive des supermarchés ?

Depuis cinq ans, nous voyons apparaître de nouveaux types de friches commerciales. Pas seulement dans les centres-villes, où on s’était habitués à voir les commerces fermés, mais également en périphérie, comme les entrées de villes, longtemps symboles de l’hypermodernité.

Avec leurs entrepôts fermés et leurs parkings vides, les entrées de villes donnent désormais une nouvelle image du déclin urbain. Or la fermeture progressive des supermarchés s’explique facilement quand on observe le changement des habitudes alimentaires des habitants. Soit ces derniers se tournent vers les producteurs par le biais, notamment, des associations pour le maintien de l’agriculture paysanne (Amap), soit ils ont recours à l’e-commerce et à la ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« La fermeture des supermarchés ne doit pas être subie par les acteurs locaux »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement