Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Outre-mer

Crise aux Antilles : le gouvernement parle d’autonomie, mais de quoi s’agit-il ?

Publié le 01/12/2021 • Par Sylvie Luneau • dans : Actu juridique, France

L1008603 - Guadeloupe Bois Blanc
Frédéric Larrey / Conservatoire du littoral
D’abord en Guadeloupe, puis en Martinique, une grave crise sociale, née du refus de l'obligation vaccinale pour les soignants, secoue les Antilles. Le gouvernement se dit prêt à parler d’autonomie. Que signifie ce terme ? Eléments de réponse avec Véronique Bertile, maître de conférences en droit public et secrétaire générale de l’association des juristes des Outre-mer.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

En proie à des violences urbaines et au vandalisme, la préfecture de Guadeloupe a instauré un couvre-feu depuis le 19 novembre. Après l’envoi de gendarmes et du GIGN, Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, est arrivé sur place le 29 novembre. Auparavant, il avait annoncé dans une déclaration vidéo qu’il était ouvert à un débat sur l’autonomie de la Guadeloupe.

Un véritable pavé dans la marre qui a suscité de nombreuses et vives réactions politiques. Attaqué le ministre a dû se justifier : « Stop aux mensonges et approximations @xavierbertrand ! Après les avoir consultés, je constate que les élus antillais souhaitent que certaines questions, notamment sanitaires, soient à l’avenir traitées localement. Nous ne refusons pas ce débat » a-t-il twitté. Dans un communiqué de presse du ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Crise aux Antilles : le gouvernement parle d’autonomie, mais de quoi s’agit-il ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement