Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Climat

Neutralité carbone : Climate Chance vante les initiatives locales pour réduire les émissions

Publié le 30/11/2021 • Par Olivier Schneid • dans : actus experts technique, France

CO2 in the clouds
Fotolia acinquantadue
Dans son bilan mondial de l’action climat publié lundi 29 novembre 2021, l’association Climate Chance met à l’honneur dix-huit réalisations de collectivités qu’elle juge exemplaires. La Gazette des communes vous en présente trois. À Melbourne (Australie), engagée dans des contrats d’approvisionnement de long terme en électricité renouvelable. À Bogotá (Colombie), qui refonde sa politique de transport. À Heerlen (Pays-Bas), qui ne cesse d’améliorer son réseau de chauffage.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’état des lieux pourrait, à première vue, conduire au pessimisme : dans son dernier bilan mondial de l’action climat, publié lundi 29 novembre 2021, Climate Chance observe un rebond des émissions de gaz à effet de serre cette année, alors que 2020 avait été marquée par une chute historique, liée au ralentissement des activités en raison de la pandémie. Le niveau se rapproche même de celui de 2019. L’association déplore un « retour vers le futur ».

Le local à l’avant-garde

Dans le détail, les rédacteurs observent des différences entre les grands pays émergents – Chine, Inde, Indonésie ou Russie -, et les pays industrialisés, comme l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni ou les États-Unis. De la Chine, ils remarquent que ce pays « souffle le chaud et le froid », en étant actif dans le développement des énergies renouvelables (ENR), tout en multipliant les nouvelles capacités de production d’électricité à partir de charbon. Une source fossile dont l’Inde… mais aussi les États-Unis ont du mal à se départir.

Climate Chance salue un virage vers la mobilité électrique. Mais relève une « contradiction », entre le développement d’un marché de véhicules moins émetteurs, tout en étant toujours plus lourds avec le boom des SUV et des berlines.

Tandis que des États rechignent à décarboner leur économie, Climate Chance se félicite de voir des gouvernements locaux agir, être ainsi « des moteurs importants pour la transition ». L’association décrit dix-huit initiatives exemplaires.

Dont trois que nous vous présentons. Deux se situent dans les métropoles de Melbourne (Australie) et Bogotá (Colombie), qui accueillent respectivement cinq et sept millions d’habitants ; la troisième à Heerlen (Pays-Bas), une ville de 87 000 habitants.

Melbourne dans le vent

Bien connue des grandes entreprises, la technique du PPA (Power Purchase Agreement) a encore peu touché le monde des collectivités. Elle consiste à sécuriser son approvisionnement en électricité en signant un contrat de long terme avec un producteur d’énergie renouvelable. Cet engagement mutuel est à la fois une forme d’assurance dans un marché aussi volatil, et un soutien au développement des ENR.

En 2017, Melbourne (Australie) a signé un premier PPA, dans le cadre d’un consortium dirigé par la ville. L’opération a facilité la construction d’un parc éolien, inauguré deux ans plus tard. L’électricité produite alimente notamment des bâtiments publics et l’éclairage municipal, ainsi que des universités.

En juin 2020, la ville a conclu un deuxième PPA, toujours à travers un groupement d’achats associant, entre autres, des universités et des entreprises. L’électricité proviendra d’un parc éolien existant et d’installations similaires en projet. Non seulement la collectivité profite pour elle-même de cette source d’ENR, mais elle aide des acteurs locaux plus modestes à emprunter cette voie décarbonée.

En Europe, Londres (Royaume-Uni) est un autre exemple de collectivité engagée dans les PPA. Conclu en novembre 2020 avec le producteur français d’ENR Voltalia, son premier contrat concerne cette fois une installation photovoltaïque.

Bogotá vire à l’électrique

Ville la plus embouteillée du monde, Bogotá (Colombie) ambitionne de devenir un modèle de système de transport, fondé sur une mobilité « douce » et électrique. C’est le sens du Plan d’action climatique 2020-2050 (PAC) présenté en avril 2021 par sa municipalité.

Les mesures envisagées ne visent pas seulement les moyens de transport stricto sensu, mais aussi l’organisation urbaine, avec pour finalité de limiter les besoins de déplacement. L’électrification du réseau de bus à haut niveau de service (BHNS), le plus grand au monde, est en cours. Seuls 5 % des 9 003 bus sont aujourd’hui électriques. La proportion devrait tripler l’an prochain. L’objectif est d’arriver à la moitié de la flotte en 2030, 100 % au plus tard en 2050.

La capitale colombienne mène également en faveur du vélo une politique qualifiée « d’avant-gardiste » par Climate Chance. Elle entend développer ce moyen de transport, qui représente actuellement 7 % de la part modale. Et ce, entre autres, grâce à une offre de vélos partagés, à l’implantation de parkings gratuits et au développement du tricycle électrique pour réduire la congestion, les accidents et la pollution générés par le fret dans les derniers kilomètres de livraison. Enfin, les travaux de la première ligne de métro ont débuté en 2020. Le sujet était sur la table depuis… 77 ans.

Heerlen : des réseaux de chauffage à l’ère de la cinquième génération

Au départ, il y a le projet d’exploiter d’anciennes mines de charbon au fond desquelles se trouvent des lacs souterrains dont l’eau est naturellement chauffée par géothermie, pour alimenter un réseau de chaleur et de froid. C’est chose faite en 2008. A l’arrivée, à force d’extensions, Heerlen (Pays-Bas) est aujourd’hui dotée d’une boucle énergétique fermée entre les différents pôles d’activités urbains. Les bâtiments sont connectés entre eux. Par exemple, le collège est chauffé grâce à la chaleur du centre de données informatiques d’une caisse de retraite.

L’ensemble de la ville est ainsi couvert, notamment grâce à des solutions de stockage. Ce modèle renforce l’autonomie énergétique locale en priorisant les ressources du territoire, il améliore la résilience face aux variations éventuelles du réseau national, limite les surconsommations et évite les pertes d’énergie, se félicite Climate Chance. Qui y voit une approche prometteuse.

L’entreprise Mijnwater BJ, créée en 2013 par la ville de Heerlen, est le partenaire principal d’un projet européen baptisé D2Grids, visant à développer des réseaux urbains de chaleur et de froid de cinquième génération, similaires au projet néerlandais sur cinq sites pilotes en Europe, dont l’un est situé à Paris-Saclay. Ils s’appuient à la fois sur des boucles locales à basse température et sur des échanges d’informations qui optimisent les échanges thermiques.

Cet article fait partie du Dossier

Climat : Pourquoi les experts défendent un rôle accru des collectivités locales

Sommaire du dossier

  1. Neutralité carbone : Climate Chance vante les initiatives locales pour réduire les émissions
  2. A quelles conditions la COP 21 sera-t-elle un succès ?
  3. « On ne doit pas chercher à lutter contre, mais à vivre avec »
  4. Stuttgart, Manchester : deux exemples de villes « zéro carbone » à méditer
  5. COP 21 : L’accord international est signé, le travail de terrain continue
  6. Climat : le GIEC met-il la barre trop haut avec son scénario à 1,5°C ?
  7. Climat : l’appel des maires pour un accord plus ambitieux
  8. « Les maires peuvent sauver le monde, laissons-les faire »
  9. « Une organisation mondiale des villes devrait siéger à la Cop21 »
  10. Climat : « Toutes les régions de France seront touchées, les mesures d’adaptation doivent être localisées »
  11. Climat : un train d’avance pour le pays ch’ti
  12. Climat : « Les collectivités du Sud ont beaucoup à nous apprendre »
  13. « Les collectivités locales sont les premières prises à la gorge par le changement climatique »
  14. « Plus vite les collectivités se saisiront de la loi, plus vite nous verrons les outils à améliorer »
  15. « Les collectivités doivent faire encore plus de bruit sur la COP21 » – Matthieu Orphelin, porte-parole de la Fondation Nicolas Hulot
  16. Il faut « anticiper les changements climatiques à l’échelle régionale » selon le climatologue Hervé Le Treut
  17. « Il faut que le pouvoir énergétique soit décentralisé », Claire Roumet, directrice générale d’Energy Cities
  18. Marie-Monique Robin : « L’autonomie alimentaire et énergétique sera facteur de résilience »
  19. Climat : le chemin accompli, de Copenhague à Paris
  20. « L’adaptation au changement climatique implique d’inventer de nouvelles formes de management public »
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Neutralité carbone : Climate Chance vante les initiatives locales pour réduire les émissions

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement