Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Cet article vous est proposé par ARTERIA

Les étapes clés pour choisir sa plateforme IoT

Publié le 01/12/2021 • Par Auteur partenaire • dans : Contenu partenaire

ARTERIA_ART2
D.R.
L’avènement des smart city depuis quelques années poussent les collectivités à s’interroger sur le logiciel qui pourra leur permettre de gérer et analyser la multitude de données issues de leurs capteurs. Il existerait aujourd’hui plus de 620 plateformes IoT dans le monde ; d’après une publication de l’IoT Report ; ce qui rend la tâche de sélection extrêmement compliquée pour les décideurs. Les mairies ont, cependant, la possibilité de restreindre cette liste à quelques solutions en ayant en tête plusieurs enjeux majeurs.

Solution propriétaire ou OpenSource, une question d’investissement

Comme dans tout projet se pose la question de l’investissement : qu’il soit financier, humain ou en temps, ce dernier reste un enjeu majeur. Selon l’investissement souhaité, les solutions choisies pourront être propriétaires ou OpenSource (accessibles à tous). La solution propriétaire est souvent privilégiée car elle est associée à une souveraineté forte de la donnée. Cependant, elle induit un coût d’acquisition et un investissement en temps plus important ; ce qui peut être incompatible avec l’engagement pris par la collectivité. Une alternative est d’opter pour une solution OpenSource, telle que la solution proposée par Arteria, qui permet d’avoir une solution clé-en-main à un coût relativement faible (une dizaine d’euros par an) en ayant un accès total à vos données. Ce type de solution offre une autonomie et une personnalisation maximales allant de la gestion des capteurs à la visualisation des données sans passer par une phase de déploiement complexe.

L’utilisateur, l’acteur au cœur du projet

On oublie facilement d’identifier les différents utilisateurs durant la phase de sélection d’une solution alors que ce sont les acteurs principaux pour une adhésion réussie. Définir le profil des différents utilisateurs et comprendre leurs attentes permet de leur donner accès au bon niveau d’informations, rapidement et simplement. Par exemple, mettre à disposition de l’agent technique un tableau de bord avec des informations instantanées (smiley donnant le niveau de la qualité de l’air dans une pièce, consommation à l’instant t) peut être une expérience déceptive car cette visualisation ne lui permettra pas de faire une analyse de l’évènement et ne répondra donc pas à ses attentes. Au contraire, un professeur des écoles jugera cette information très pertinente et lui permettra de réagir immédiatement (ouvrir une fenêtre si le taux de CO2 est élevé, baisser le chauffage…). Pour que la solution puisse être utile à tous, il est primordial que la plateforme permette différents niveaux de visualisation et corresponde aux besoins des utilisateurs.

ARTERIA

 

L’interopérabilité des données, la clé des projets IoT

Selon les outils utilisés, les collectivités peuvent avoir besoin de récupérer les données issues de la plateforme pour les envoyer sur un autre logiciel. Cela peut permettre de croiser des données qui sont normalement dissociées en vue d’aider l’utilisateur à agir face à une situation ou simplement à avoir une information plus précise. Par exemple, on peut imaginer qu’une mairie utilise déjà un outil de visualisation représentant les différents équipements de sa ville et souhaite ajouter à cet outil le statut (actif/inactif) de ses équipements. Grâce à l’interopérabilité, les données récupérées de pinces ampèremétriques pourront venir enrichir cet outil de visualisation. Le technicien sera en mesure, en un clin d’œil, de visualiser les équipements inactifs et de planifier les maintenances en optimisant son trajet. Il est donc important d’être vigilant, lors de la sélection de la solution, des possibilités offertes pour envoyer les données sur un autre système ; les plateformes n’offrant pas toujours le même degré d’ouverture.

La sécurité des données

La sécurité des données est un sujet prioritaire pour tous les territoires. Il faut garder en tête que les données issues des capteurs ne sont pas des données dites personnelles ; toutefois, elles doivent bénéficier d’un très bon niveau de sécurité pour éviter toute déconvenue. Les différents réseaux IoT offrant nativement une protection importante des données ; cela semble suffisant pour assurer la sécurité des données. À titre d’exemple, la technologie LoRaWAN est sécurisée par un système de trois clés aléatoires qui permettent d’avoir une protection très élevée des données issues des capteurs.

L’investissement, l’identification des besoins des utilisateurs, l’interopérabilité des données et leur sécurité…différents paramètres sont donc à prendre en compte par les collectivités pour choisir le logiciel le plus adapté à leur utilisation.

Contenu proposé par ARTERIA

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les étapes clés pour choisir sa plateforme IoT

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement