Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Club RH de Niort

Organisation du travail : Niort tire les leçons de la crise sanitaire

Publié le 25/11/2021 • Par Maud Parnaudeau • dans : compte rendu des dernières rencontres du club RH, France, Toute l'actu RH

KATERYNA LEVCHENKO
Aménagement d’espaces de convivialité, nouvelles modalités de réunion, rituels d’équipes, formation à l’autonomie, lutte contre la fracture numérique… après la crise sanitaire, la ville de Niort passe au travail en mode hybride. Son expérience a été présentée lors du Club RH organisé par La Gazette des communes, en partenariat avec la MNT, le Cnas, et avec le soutien du CDG des Deux-Sèvres.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Emmanuelle Vignaux, directrice générale adjointe du pôle ressources et sécurité civile de la ville de Niort en est convaincue : « la crise sanitaire a provoqué des changements sur lesquels les organisations ne reviendront pas ». Elle, est venue détailler ces changements, les questions nouvelles qu’ils soulèvent et les premières réponses apportées par sa collectivité, lors du Club RH de La Gazette sur le thème de « L’hybridation du travail comme nouveau modèle d’organisation », organisé le 9 novembre à Niort.

Malgré une réflexion entamée en 2017, la collectivité n’avait pas mis en place le télétravail avant le confinement de 2020. « Des formes de travail à distance existaient mais elles étaient rares et non formalisées », rapporte Emmanuelle Vignaux. Une charte, adoptée en juin 2021, est venue encadrer la pratique, qui ne cesse de progresser depuis. « Les représentants du personnel, au départ hostiles, ont changé de regard sur le sujet », signale Emmanuelle Vignaux.

Besoin de repères

Et ce n’est pas le seul changement de posture engendré par la crise sanitaire. Le rapport à l’information a évolué, celle-ci devenant indispensable pour faire fonctionner une organisation en mode hybride. « Si elle reste un enjeu de pouvoir, l’information est désormais mieux partagée, car en étant physiquement moins lié à l’organisation, les agents ont besoin de plus de repères », constate Emmanuelle Vignaux.

Le rapport au lieu de travail aussi n’est plus le même. D’où les réflexions engagées à Niort autour des rotations dans les bureaux. « L’idée selon laquelle tous les bureaux peuvent être utilisés par tous fait son chemin. Cela participe au développement de l’horizontalité car on sait que les bureaux aussi sont des marqueurs de pouvoir », estime Emmanuelle Vignaux.

Lieux de convivialité

Les rencontres physiques prennent d’autant plus importantes que les équipes se trouvent moins souvent au complet en présentiel. « Dans le cadre du futur déménagement des directions au sein de la cité administrative, l’aménagement de lieux de convivialité informels, même petits, nous apparait comme primordial », indique Emmanuelle Vignaux. Parce que l’organisation du travail en mode hybride fait naitre de nouveaux enjeux autour de l’appartenance et de la cohésion, « il est aussi indispensable d’instaurer des rituels d’équipe en présentiel », ajoute la DGA Ressources.

L’expérimentation à grande échelle des visio-conférences interroge les modalités d’organisation des réunions en présentiel. « À ma petite échelle, je teste les réunions de trente minutes, et récemment les réunions debout. Cela oblige à garder le cap et à se concentrer », rapporte Emmanuelle Vignaux.

L’atout formation

Face à la nécessaire autonomisation des collaborateurs, qui va de pair avec l’horizontalité, la ville de Niort va se faire accompagner pour définir des formations adéquates et établir des procédures et modes opératoires précis, « permettant une prise en main des nouveaux process », indique Emmanuelle Vignaux. La formation est centrale pour aider les managers à alléger le contrôle, à expliquer et formuler.

Côté agents, elle est également nécessaire pour éviter tout sentiment d’exclusion lié à la non-maitrise de l’outil informatique. À Niort, 150 agents soit environ 15% de l’effectif n’utilisent pas ou peu leur boîte mail professionnelle. « Face à ce constat, nous travaillons actuellement à lutter contre la fracture numérique », indique Emmanuel Vignaux.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Organisation du travail : Niort tire les leçons de la crise sanitaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement