Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Apprentissage

De nouvelles mesures facilitatrices pour le recrutement d’apprentis dans le secteur public

Publié le 23/11/2021 • Par Véronique Vigne-Lepage • dans : A la une emploi, A la Une RH, Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

©JPC-PROD - stock.adobe.com
Contrat d’apprentissage dématérialisé pour tout le secteur public, prime aux tuteurs et concours adaptés côté Etat, dérogations à des quotas de recrutement… Amélie de Montchalin, ministre de la transformation et de la fonction publiques devait annoncer, lors du conseil des ministres du 24 novembre, plusieurs nouveaux leviers devant booster l’apprentissage dans le secteur public. Tout n’est pas réglé pour autant pour le versant territorial, estime François Deluga, président du CNFPT, qui avance à son tour de nouvelles idées.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’Etat bat cette année son propre record en matière de recrutement d’apprentis : selon l’entourage de la ministre de la transformation et de la fonction publique, l’objectif de 14 940 apprentis en poste dans ses services en 2022 sera dépassé, puisqu’ils sont déjà 14 500 (soit à peu près autant que dans la fonction publique territoriale), à rapporter aux 6574 de 2019 (1).

Pour autant, le retard, ancien, du secteur public sur le privé dans ce domaine s’est encore creusé depuis 2020, année où plus de 500 000 contrats ont été conclus en France. L’une des causes est l’écart important entre le niveau des primes accordées par l’Etat, en réponse à la crise sanitaire, aux entreprises (8 à 9000 €) et celles allouées aux collectivités territoriales et –  plus récemment – dans la fonction publique hospitalière (3000 €).

Mais il existe d’autres freins au développement de l’apprentissage dans le public, qui ont fait l’objet d’un rapport qu’Amélie de Montchalin a remis au Parlement en octobre, comme prévu (mais avec un retard dû notamment à la crise sanitaire) par la Loi de transformation de la fonction publique. Le 24 novembre, elle devrait s’appuyer sur ce rapport pour présenter au Conseil des ministres plusieurs nouvelles mesures destinées à lever les principaux freins ainsi identifiés.

Procédures dématérialisées

Première mesure : la dématérialisation, dès janvier 2022 et uniquement pour le secteur public, du

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

De nouvelles mesures facilitatrices pour le recrutement d’apprentis dans le secteur public

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement