Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Non classé
  • Comment la commune de Vert-Toulon a géré sa transition du fioul vers le gaz

Cet article vous est proposé par BUTAGAZ

Comment la commune de Vert-Toulon a géré sa transition du fioul vers le gaz

Publié le 26/11/2021 • Par Auteur partenaire • dans : Contenu partenaire

BUTAGAZ-ARTICLE-2
D.R.
En préférant le gaz propane au fioul, le Maire de Vert-Toulon dans la Marne, assure à sa commune des économies en énergie, mais fait également le choix de la performance et d’une installation plus respectueuse de l’environnement.

À l’heure de la transition énergétique, la commune de Vert-Toulon souhaitait optimiser sa consommation d’énergie et faire le choix d’une solution plus durable. L’occasion de changer, en août 2020, pour une énergie plus performante. « Au départ nous voulions changer notre installation existante pour une nouvelle cuve fioul, raconte Didier Mailliard, Maire de Vert-Toulon, mais nous avons décidé de jouer le jeu des annonces gouvernementales qui s’est donné pour objectif d’éradiquer le fioul des installations. Ce choix était également guidé par des questions environnementales. Et nous ne souhaitions pas installer des convecteurs électriques. » Pour accélérer la transition écologique de tous les français en les faisant opter pour une solution de chauffage plus respectueuse de l’environnement, le gouvernement a annoncé en juillet dernier vouloir mettre fin à l’installation de nouvelles chaudières fioul dès 2022*. « Le choix s’est porté sur une chaudière à gaz ou une pompe à chaleur et nous avons finalement opté pour la chaudière gaz », poursuit l’édile. « Elle était bien adaptée en termes de budget car éligible à des subventions auxquelles nous n’avions pas accès avec une pompe à chaleur. » Mis en relation avec Butagaz par son chauffagiste, le Maire et ses équipes ont pu apprécier le dispositif mis en place par le fournisseur d’énergie : « Ils se sont occupés de monter tous les dossiers et ont pris en charge l’installation de la cuve et des raccordements. La chaudière a été installée par notre chauffagiste ». Butagaz propose, en effet, un service tout inclus de dépose de cuve fioul (vidange, dégazage, recyclage, traitement des déchets, retrait) réalisé par des professionnels certifiés.

 

Quand écologie rime avec économies

« La citerne de gaz puis la chaudière ont été rapidement installées. La citerne a été enterrée à un emplacement différent de celle au fioul car, avec le temps et les évolutions du bâtiment, elle était devenue trop difficile d’accès. Et puis cela a été l’occasion de rapprocher la citerne de la chaudière, limitant ainsi la distance de tuyauterie », précise Didier Mailliard. La commune a également bénéficié du programme Butaprimes Pro : une aide financière destinée à accompagner les professionnels dans leur démarche de travaux en faveur de la transition énergétique. « Le client reçoit une prime permettant de couvrir une partie de l’investissement consacré aux travaux qui lui permettra de réduire sa facture énergétique et son impact sur l’environnement. Pour la commune de Vert-Toulon, quelques modifications ont été réalisées au niveau de l’installation comme la nécessité d’installer une nouvelle chaudière. Cependant tout le reste de l’installation, à l’image des radiateurs, reste identique », explique Maxime Mathias, Conseiller en énergie gaz en citerne. Pour la commune, c’est  25 à 30 % de consommation énergétique en moins. « Nous avions une consommation d’environ 5500 litres de fioul par an », rappelle le Maire de Vert-Toulon. Butagaz reste propriétaire de la citerne dont le client n’a ni la charge de la mise en place et du coût d’acquisition. Butagaz s’occupe de la maintenance et de l’entretien de la citerne, compris dans un abonnement mensuel. « Aujourd’hui tout fonctionne très bien, se réjouit Didier Mailliard. Et nous ne subissons pas la hausse du prix du gaz car le tarif a été plafonné jusqu’en 2022. » Une économie non négligeable au regard de la hausse des prix du fioul. Et du côté de l’impact environnemental, le propane émet 20 % de CO2 et 50 % de particules fines en moins que le fioul.

 

* Source : https://www.actu-environnement.com/ae/news/barbara-pompili-report-interdiction-chaudieres-fioul-juillet-2022-37682.php4

 

Contenu proposé par Butagaz

Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Comment la commune de Vert-Toulon a géré sa transition du fioul vers le gaz

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement