Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Communication

Un calendrier photos sert de support aux valeurs collectives

Publié le 03/12/2021 • Par Maud Parnaudeau • dans : France, Toute l'actu RH

Métiers
AdobeStock
Pour donner corps à son projet d’administration en interne, l’interco a constitué un groupe d’ambassadeurs et mis en scène ses agents dans un calendrier photos.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

[CC des Coëvrons (Mayenne) 29 communes450 agents • 27 200 hab.] « Dès que nous avons commencé à travailler sur le projet d’administration, en 2019, nous avions conscience qu’il y avait un enjeu de communication et d’appropriation », rapporte ­Céline ­Lerouge, chargée de communication de la CC des Coëvrons. L’idée d’un calendrier émerge lors d’une rencontre entre des responsables de service impliqués dans l’élaboration du projet d’administration.

En parallèle, un groupe d’ambassadeurs est constitué avec douze agents volontaires issus de différents services et niveaux hiérarchiques, pour rendre le ­document accessible et le faire vivre. Le calendrier a été leur première mission. « Chaque ambassadeur s’est saisi d’une thématique. Il lui revenait de réfléchir à une mise en scène pour incarner les valeurs du projet de manière ludique », indique ­Céline ­Lerouge. ­

Réalisé en interne, le calendrier 2020 a été offert à tous les agents, lors de la cérémonie des vœux. « C’était une belle surprise pour ceux qui n’avaient pas été directement associés au projet. Cela a permis de lancer la communication. Malheureusement, la crise sanitaire est arrivée juste après », rapporte ­Céline ­Lerouge.

Symbole de l’équipe de foot

Une cinquantaine d’agents volontaires ont été pris en photo pour illustrer les quatre valeurs et les cinq principes relationnels choisis pour guider l’action de l’administration. « Le faire-ensemble est ce qui nous anime. Il fallait donner à voir cette idée de collectif, qui reflète notre état esprit. Nous avons d’ailleurs construit ce projet de manière participative, et 60 % des agents y ont contribué », relate ­Pierre ­Bouteloup, directeur général des services.

Le symbole de l’équipe de foot a ainsi été choisi pour matérialiser le fait que chacun compte dans les relations managériales. « Avec en bas un short et des crampons, et en haut des vêtements qui illustrent le métier de chacun, nous voulions faire passer l’idée de cohésion et rappeler que, quels que soient le métier, le niveau et la qualification, tous les agents ont un rôle à jouer dans la mise en œuvre du service public », explique ­Samuel ­Lépine, directeur du service « enfance jeunesse », à l’origine de l’idée de cette mise en scène. Face à chaque cliché, le calendrier du mois indique des événements internes et locaux.

Le projet d’administration a fait l’objet de présentations en réunion et d’une plaquette dédiée. Une rubrique sur l’intranet lui est également consacrée. Stoppée par le Covid-19, la communication autour du ­document reprendra en 2022.

Du temps ensemble

Un nouveau calendrier est déjà prévu pour l’année 2023. Les services éloignés du siège, qui ne se sont pas sentis concernés par le premier, seront sollicités. « Nous avons beaucoup de services ­déconcentrés qu’il faut aller chercher pour les ­raccrocher au faire-ensemble », note ­Pierre ­Bouteloup. Les ambassadeurs sont chargés de convaincre les agents de ces entités de se faire photographier pour cette seconde mouture.

Ce sont aussi eux qui ont suggéré de travailler sur l’accueil et le départ des agents et d’organiser les quatre demi-journées avec les encadrants, programmées l’an prochain, pour travailler sur la culture commune. « Nous prenons du temps ensemble pour imaginer des actions capables de favoriser la diffusion et la mise en œuvre du projet d’administration », indique Samuel Lépine.

« L’idée était aussi de faire se rencontrer des agents qui ne se connaissaient pas »

PHOTO - IMG_472184_01.jpg

Samuel Lépine, directeur du service « enfance jeunesse », ambassadeur du projet d’administration

« En tant que directeur, j’étais associé à l’élaboration du projet d’admi­nistration, et j’ai souhaité en devenir l’un des ambassadeurs. Dans mon service, nous avons un projet éducatif qui porte nos valeurs, notre langage commun, notre intention. Nous réunissons régulièrement les directeurs des accueils de loisirs pour vérifier que tous vont dans le même sens.

Il était évident pour moi que les valeurs qu’on avait travaillées dans le projet d’administration devaient être incarnées pour être assimilées, comme on le fait pour le projet éducatif. En particulier pour accompagner les collègues qui sont les plus éloignés de ce type de cadre. Et l’idée était aussi de faire se rencontrer des agents qui ne se connaissaient pas. Le nom même de “projet d’administration” peut marquer une frontière pour les personnels de terrain. Le calendrier était un moyen de le démocratiser en mettant en scène ses valeurs de manière décalée. »

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un calendrier photos sert de support aux valeurs collectives

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement