Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Acteurs du sport

Paris 2024

« Les JO de 2024 peuvent servir de catalyseur pour les sports paralympiques »

Publié le 15/11/2021 • Par Gabriel Zignani Isabelle Raynaud • dans : A la Une acteurs du sport, A la Une santé social, Actu expert acteurs du sport, Actu expert santé social, France

LE-FUR-MARIE-AMELIE
PHILIPPE MILLEREAU / KMSP
Pour la présidente du Comité paralympique et sportif français, Marie-Amélie Le Fur, encore médaillée aux Jeux de Tokyo, il faut mettre en place des politiques publiques incitatives à la pratique du sport par les personnes en situation de handicap.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

 Quelle place est accordée au parasport dans les politiques publiques aujourd’hui ? Que pourrait-on faire mieux ?

La place des parasports a progressé. En revanche, on est encore sur des politiques trop cloisonnées. Ce ne sont pas des problématiques en tunnel, c’est un problème d’enchaînement sur la question des transports, sur celle de l’accessibilité, de l’ouverture des possibilités. L’important, c’est d’agir sur l’ensemble de ces freins-là.

Nous sommes face à une question de financement, de moyens humains et de mentalité. Nous manquons de politiques incitatives, qui permettraient de déclencher ce déclic : « Je peux faire du sport même en situation de handicap. »

Au comité paralympique, nous nous sommes fixé l’objectif d’agir sur l’offre mais aussi sur la demande. Il faut vraiment agir sur ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social, Club Acteurs du sport

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club acteurs du sport pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Acteurs du sport

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les JO de 2024 peuvent servir de catalyseur pour les sports paralympiques »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement