Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Finances

Dotation de solidarité urbaine : Michèle Alliot-Marie rouvre le dossier

Publié le 16/10/2008 • Par Hervé Jouanneau • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a annoncé le 16 octobre 2008 qu’elle avait demandé la réouverture de la question des critères d’attribution de la Dotation de solidarité urbaine (DSU), au centre d’une réforme résolument rejetée par les maires.

Créée en 1991, la DSU vise à réduire les inégalités entre communes en améliorant les conditions de vie dans celles qui sont confrontées à des charges trop lourdes pour leurs ressources.

Le gouvernement a engagé sa réforme au profit des villes les plus pauvres, mais pour les élus, la suppression du critère de logement social pour son attribution, notamment, n’est pas acceptable. « Je suis tout à fait ouverte au fait que nous puissions regarder l’ajustement des critères et réintroduire éventuellement certains éléments », a déclaré la ministre au Sénat, en réponse à une question de Hugues Portelli (PS, Val d’Oise). « C’est la raison pour laquelle j’ai proposé à la dernière réunion du Comité des finances locales de rouvrir avec un groupe de travail la question des critères pour que nous puissions les affiner », a-t-elle ajouté.

Michèle Alliot-Marie a aussi assuré qu' »en aucun cas pour les villes qui sortiraient des critères d’attribution, il n’y aura une rupture brusque et une suppression brutale de la DSU ». « Ce sera un système progressif de façon à leur permettre de pouvoir, au fur et à mesure, aménager leur budget », a-t-elle dit.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Dotation de solidarité urbaine : Michèle Alliot-Marie rouvre le dossier

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement