Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Crise sanitaire

RSA pour les salariés non-vaccinés : les départements outrés

Publié le 03/11/2021 • Par Rouja Lazarova • dans : A la une, A la Une finances, A la Une santé social, Actu expert santé social, Actu experts finances, France

RSA minima sociaux
©Goodpics - stock.adobe.com
Quinze départements de gauche, suivis par l’Assemblée des départements de France, s’indignent de la décision unilatérale du gouvernement de faire attribuer le revenu de solidarité active aux salariés suspendus en raison de non respect de l'obligation vaccinale. Ils dénoncent le risque d’un traitement à deux vitesses des allocataires, et l’impréparation du gouvernement concernant les ressources des personnes concernées.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’est au détour d’un mail adressé par la Caisse d’allocations familiales (CAF) aux services du département de la Loire-Atlantique, à la fin de la semaine dernière, que l’exécutif local découvre le pot au roses. « Ce mail nous demandait de neutraliser les revenus des trois derniers mois des personnes non vaccinées, dont le contrat de travail aurait été suspendu, pour leur verser sans délai le RSA. Et nous n’avons pas été seuls dans ce cas », affirme Michel Ménard, président (PS) du conseil départemental.

Quinze départements de gauche(1) se mobilisent immédiatement et envoient un courrier au Premier ministre, le vendredi 29 octobre. Le lendemain, ils alertent la presse par voie de communiqué. Le 2 novembre, c’est toute l’Assemblée des départements de France (ADF) qui se range derrière ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

RSA pour les salariés non-vaccinés : les départements outrés

Votre e-mail ne sera pas publié

Tagada

04/11/2021 01h42

J’aimerais que l’on ne paye pas non plus les sénateurs ou les députés qui ne sont pas présents dans l’hémicycle pour voter les lois, n’oublions pas que ce sont les Français vos employeurs, qu’il y a beaucoup de problèmes au niveau des espèces secondaires voir même mortelle des vaccins il y a beaucoup d’exemples là-dessus. Un soignant qui travaille en essayant de faire de la bienveillance, n’as pas à subir l’obligation vaccinale qui est interdit au niveau européen voir la résolution 2361 du conseil de l’Europe. Il est inadmissible que des membres du gouvernement corrompus et qui sont payés gravement par les Français, se permettent de faire de la discrimination par rapport à une obligation vaccinale qu’il en a pas lieu car des traitements comme celle du protocole raoult fonctionne très bien et que ce vaccin qui n’en n’est pas un puisque il est en phase expérimentale jusqu’en 2023 pour faiser par exemple génère beaucoup trop d’effets secondaires engendrant la mort, voir dans les pays comme Israël. C’est comme si je disais bah personnellement je ne suis pas vacciné donc je ne paye pas mes impôts et je laisse les autres payer à ma place. Je suis outré par le comportement de ces assistés du gouvernement dont leur travail est de défendre le peuple et non pas d’y être contre

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement