Revue de presse

Plan de Relance – Eau douce – Energies renouvelables… toute l’actu de la semaine

Par • Club : Club Techni.Cités

Zigmunds / AdobeStock

Retrouvez l'essentiel de l'actualité du 23 au 29 octobre sur les thématiques qui concernent les ingénieurs et les techniciens des collectivités territoriales : environnement, déchets, transports..

Un plan de Relance à rénover – Lancé en septembre 2020 juste après la première vague de Covid-19, le plan de Relance, doté de 100 milliards d’euros, a fait l’objet d’une première évaluation par France Stratégie et l’Inspection générale des finances. Comme le rapporte Actu Environnement, les actions déployées avec cette enveloppe n’ont pas forcément été les plus « efficientes », notamment en matière de transition écologique. Si le plan de Relance a permis de renforcer le programme MaPrimeRénov’, celui-ci n’a pas suffisamment permis de sortir certains logements du statut de « passoire thermique ». Quant aux bâtiments publics, les travaux n’ont pas « nécessairement prioriser les gestes les plus efficients » et l’effet réel sur la consommation énergétique est « encore à évaluer », précise le rapport.

Eau (presque) douce – L’Office français de la biodiversité et l’Ineris ont publié une étude commune de leur travail de surveillance des eaux douces en France. Citée par Le Parisien, celle-ci révèle que les concentrations de 122 des 141 contaminants organiques repérés sur 1600 points de rivières ne présentaient « pas de dépassement de seuils éco-toxicologiques ». En revanche, concernant les 19 contaminants restants (essentiellement des résidus de détergents, d’insecticides, d’herbicides et de médicaments),  « des impacts chroniques ou des effets sublétaux sur les populations aquatiques ne peuvent être exclues ». Des substances provenant principalement d’usages domestiques, de l’industrie, de l’agriculture ou des transports. Ces substances seront particulièrement surveillées lors de la prochaine campagne entre 2022 et 2027.

Vents contraires – Un communiqué de la FNCCR s’inquiète de l’avenir du développement des énergies renouvelables en rappelant, notamment, que « la transition énergétique ne doit pas demeurer une velléité mais, au contraire, s’affirmer dans les territoires et grâce aux territoires ». La FNCCR pointe en particulier les remises en cause régulières des mécanismes de soutien des collectivités locales autour des EnR. Et la Fédération de citer notamment la limitation du montant d’investissement des collectivités dans les sociétés de projets EnR. Autre enjeu : ne plus confiner les collectivités dans leur périmètre administratif mais leur permettre d’agir à une plus large échelle et autoriser les zones urbaines et rurales à interagir [lire aussi notre article].

CO2 mon amour – Chiffres et graphiques à l’appui, le ministère de le Transition écologique publie un document détaillé de l’empreinte carbone de la France en 2020. Il ressort ainsi que, crise sanitaire oblige, la diminution des déplacements et le ralentissement de l’économie ont favorisé une baisse de l’empreinte carbone de la France de 9% entre 2019 et 2020 avec un total estimé à 552 millions de tonnes équivalent CO2 (soit 8,2 tonnes CO2 équivalent par personne). Plus globalement, la tendance est à la baisse : depuis 1995, l’empreinte carbone de la France a diminué de 15% grâce notamment aux émissions intérieures (-31%) quand les émissions associées aux importations qui, elles, ont augmenté (+12%).

A son train – Le train à hydrogène se précise. Comme le rapporte La Tribune, après que quatre régions de France ont passé commande auprès d’Alstom, l’industriel et Occitanie ont dévoilé la première maquette. Mais si la mise en circulation commerciale est, a priori, attendue pour 2025, l’article souligne cependant que du retard a été pris sur les expérimentations. C’est aussi le cas en région Centre-Val de Loire où les expérimentations ont été repoussées d’un an [lire aussi notre article].

Réservoirs souterrains – Comme une cathédrale souterraine réalisée il y a près de 150 ans : un reportage de France 3 Régions invite les lecteurs dans des réservoirs datant du 19e siècle qui alimentent toujours Limoges en eau potable. Une visite patrimoniale qui, photos et documents d’archive à l’appui, revient sur le fonctionnement de ces réservoirs et leur usage d’aujourd’hui.

Et aussi…

A Lyon, des aménagements dans le métro visent à faciliter la circulation des usagers handicapés mentaux ou autistes [La Croix] ;

La mairie de Bordeaux prévoit la création de microfermes et d’une culture maraîchère en aquaponie [20 Minutes] ;

Dans les transports en commun de Grenoble, les tickets QR code remplacent désormais les tickets magnétiques [France Bleu] [lire aussi notre article].

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP