Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Cet article vous est proposé par La Commission européenne

Pour une ville mieux adaptée aux handicaps, pensez à l’Europe

Publié le 26/10/2021 • Par Auteur partenaire • dans : Contenu partenaire

300X200
D.R.
L’Union européenne travaille depuis longtemps à rendre la société plus inclusive, notamment pour les personnes atteintes de handicaps. Comme elle fixe des objectifs exigeants, elle propose des moyens pour que sur le terrain, les collectivités et leurs associations partenaires puissent les atteindre. Suivez le guide !

Construire une Union de l’égalité, c’est l’un des objectifs que se fixe l’UE et qui guide la définition et la mise en œuvre de ses politiques. C’est pour cela qu’en mars dernier, elle s’est dotée d’une nouvelle « Stratégie européenne en faveur des droits des personnes handicapées 2021-2030 ». Celle-ci s’appuie sur la précédente stratégie européenne 2010-2020 qui avait ouvert la voie à l’autonomisation des personnes handicapées et avait déjà permis un certain nombre d’avancées, notamment dans les domaines de l’accessibilité, de l’éducation et de la formation ainsi que dans la santé. Alors que 87 millions de citoyens européens vivent aujourd’hui avec un handicap, ce nouveau texte doit « consolider les droits des personnes handicapées afin qu’elles puissent participer pleinement à la société » en développant trois axes :

  • Bénéficier des droits liés à l’Union européenne : leur garantir de pouvoir participer pleinement au processus démocratique et faciliter la mobilité des personnes en situation de handicap en leur attribuant notamment d’ici 2023 une carte européenne qui facilitera la reconnaissance de leur statut dans les pays européens ;
  • L’autonomie : permettre leur autonomie et une qualité de vie décente, en améliorant leur capacité à choisir où et avec qui elles veulent vivre et en améliorant les services sociaux destinés aux personnes handicapées;
  • La non-discrimination et l’égalité des chances : garantir leur accès à la justice, à l’éducation, à la culture, aux services de santé et à l’emploi et les protéger contre toute forme de discrimination et de violence. Un ensemble de mesures concernant l’insertion des personnes handicapées sur le marché du travail est ainsi prévu pour 2022;

L’Europe intensifie son action auprès des personnes en situation de handicap et soutiendra les États membres dans l’élaboration de leurs plans d’action locaux.

https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:52021DC0101&from=FR

 Améliorer l’accessibilité

Si de nombreux efforts ont été entrepris, l’accessibilité aux bâtiments, aux espaces publics et à certains modes de transport peut encore être améliorée. Dès 2022, l’Europe mettra à la disposition de tous un centre de ressources, « AccesiblEU » qui recensera les pratiques d’accessibilité des différents pays, dans tous les secteurs, et ce, quel que soit le handicap.

https://www.vie-publique.fr/en-bref/278890-strategie-europeenne-2021-2030-en-faveur-des-personnes-handicapees

Pour passer de la théorie à la pratique, les fonds structurels peuvent être mobilisés pour mettre aux normes d’accessibilité des bâtiments accueillant le public : en 2016, le Syndicat mixte pour l’équipement et l’animation du plateau du Retord et du Haut Valromey (Auvergne-Rhône-Alpes) a bénéficié d’une subvention de 117 000 euros du FEDER (Fonds européen de développement régional), sur un budget total de 540 000 euros, pour la réhabilitation d’une ancienne auberge en pôle d’accueil touristique. L’aide a notamment contribué à la construction d’un pôle d’accueil multi-saisons doté d’une salle accessible aux personnes à mobilité réduite.

https://www.europe-en-france.gouv.fr/fr/projets/rehabilitation-dune-ancienne-auberge-en-pole-daccueil-touristique

La ville de Bastia a de son côté complètement repensé son front de mer en créant une promenade à l’ergonomie parfaitement adaptée à la circulation des personnes à mobilité réduite. Là encore, cette attention particulière lui a permis d’obtenir une subvention d’1,8 million d’euros de la part du FEDER, qui couvre plus de la moitié du budget total de l’opération (3 millions d’euros).

https://www.europe-en-france.gouv.fr/fr/projets/spassimare-vers-de-nouveaux-modes-de-transports-doux-bastia

 Avec le FSE, favoriser le retour à l’emploi

Le FSE, dont la vocation est d’accompagner les plus fragiles dans leur retour à l’emploi, finance de nombreux projets bénéficiant aux personnes handicapées. Si les aides sont le plus souvent accordées à des associations, elles bénéficient également aux communes qui les accueillent et complètent souvent les budgets de leurs projets. C’est ainsi, avec l’aide de l’Europe, que le chantier d’insertion Les papillons blancs de Roubaix accompagne plus de 1 000 personnes au sein d’établissements et services de travail protégé et d’insertion professionnelle, où l’organisation technique et l’encadrement humain prennent en compte les difficultés des personnes accueillies et leur permettent de prendre part au monde du travail. Elle permet aux plus jeunes de découvrir le monde du travail et de construire leur projet professionnel, et aux autres de reprendre une activité après des ruptures de parcours ou des périodes d’inactivité.

https://www.papillonsblancs-rxtg.org/

http://www.fse.gouv.fr/fse-mag/le-fse-favorise-le-parcours-des-personnes-en-situation-de-handicap-dans-lemploi

 

Le prix des villes les plus accessibles

Le prix des villes les plus accessibles, ou Access City Award, récompense les villes de plus de 50 000 habitants ayant fait des efforts et actions remarquables pour devenir plus accessibles à leurs citoyens et aux personnes en situation de handicap particulièrement. Cette initiative européenne vise à promouvoir l’égalité d’accès à la vie urbaine aux personnes en situation de handicap en matière de services, de bâtiments, de transports, etc. Grenoble, Nantes, Toulouse, Lyon et Evreux font partis des lauréats français ! Depuis l’édition 2020, la Commission européenne accorde une subvention de 350.000 euros à partager entre les trois villes lauréates. Alors soumettez votre candidature et devenez un exemple d’accessibilité.

https://ec.europa.eu/social/main.jsp?langId=fr&catId=88&eventsId=1871&furtherEvents=yes   

 

Contenu proposé par La Commission européenne

 

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement