Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Violences conjugales

Le recueil de « plainte chez autrui » expérimenté dans cinq départements

Publié le 25/10/2021 • Par Nathalie Perrier • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu expert santé social, Actu experts prévention sécurité, France

consultation pour violences conjugales
Elnur Amikishiyev
Pour améliorer la prise en charge des victimes de violences conjugales, le gouvernement va expérimenter d’ici à la fin de l’année la « plainte chez autrui » dans cinq départements. Des brigades mobiles iront recueillir les plaintes hors des murs des commissariats et gendarmeries.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Deux ans après le Grenelle des violences conjugales, vaste mobilisation qui devait aboutir à mieux combattre ce fléau, c’est une nouvelle avancée pour les hommes et femmes victimes de violences conjugales ou de viol. Fin 2021, les victimes pourront, dans cinq départements tests, déposer plainte en dehors des commissariats et des gendarmeries. « Nous allons lancer avec la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté Marlène Schiappa, à partir de la fin de l’année, une expérimentation qui permettra dans certains départements que les policiers et gendarmes se déplacent pour recueillir des plaintes », avait promis le 12 octobre Gérald Darmanin devant la commission des lois de l’Assemblée nationale.

Dix jours plus tard, le 22 octobre, le ministre de l’Intérieur  a confirmé cette mesure lors d’un ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le recueil de « plainte chez autrui » expérimenté dans cinq départements

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement