Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Santé

Médecine préventive : les prescriptions des élus et des syndicats

Publié le 22/10/2021 • Par Claire Boulland • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

©jirsak - stock.adobe.com
Améliorer le fonctionnement des services de médecine préventive des collectivités est devenu indispensable. L'examen du projet de décret sur le sujet au Conseil supérieur de la fonction publique territoriale a été l'occasion de rappeler l'impasse dans laquelle elles se trouvent et la nécessité de revaloriser les métiers de médecins territoriaux.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Favoriser le développement d’équipes pluridisciplinaires dans les services de médecine préventive, permettre de libérer du temps médical, et mettre en œuvre l’équilibre nécessaire entre visites médicales et activités en milieu professionnel. C’est l’objet du projet de décret qui était présenté le 20 octobre au Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT).

Le sujet préoccupe au plus haut point. Car 80 % de la population totale des médecins du travail avaient atteint l’âge de départ à la retraite en 2020, ont rappelé les élus. Cette pénurie touche l’ensemble de la profession médicale : les médecins qui partent à la retraite ne pourront plus être remplacés à cause du « numerus clausus ».

  • De bonnes pratiques à déployer pour lutter contre les ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Médecine préventive : les prescriptions des élus et des syndicats

Votre e-mail ne sera pas publié

Docteur

13/01/2022 03h44

Il est bien que les élus prennent conscience du manque de médecin de prévention tellement important dans une collectivité. Dans cet article, il est mentionné des « médecins contractuels » mais il existe encore des titulaires dont je fais partie! La rémunération est l’une des causes les plus importantes de la faible attractivité du poste. Le segur de la santé 2020 prévoit la revalorisation salariale de l’ensemble des professionnels de santé hospitalier ainsi que les professionnels de santé de la fonction publique territoriale sauf les médecins (prévention , PMI ..) ! J’aimerai que les élus soient dans l’action et pas seulement dans la constatation. C’est le moment de faire remonter cette injustice !
Merci pour avoir pris le temps de lire ce mail et peut-être pourrez vous le faire suivre
Très cordialement

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement